Accès direct au contenu

L’homme en noir sous pression

Pour Valdes le resultat dependra de l’arbitre

Après Guardiola, Victor Valdès, met la pression sur l'arbitre. Selon lui, le résultat dépendra de la manière dont l'homme en noir acceptera ou sanctionnera les fautes madrilènes.

Pendant toute la saison, le FC Barcelone a marché sur l’eau. Battant records sur records, les Catalans connaissent depuis peu, notamment en attaque, un coup de moins bien. Défaits en Coupe du Roi face à Madrid, les Catalans doutent maintenant de leur capacité à transpercer le rideau madrilène. Certes, le défi physique imposé par le Real Madrid, à l’image de Pepe, n’est pas toujours du meilleur effet, mais cela est efficace puisque le FC Barcelone a été incapable de jouer à Mestalla. Pour éviter que cela se reproduise, les Catalans comptent sur un arbitre plus exigeant.

"Le match dépendra de l'arbitre. Nous verrons bien s'il nous permet de jouer ou non"

Les Barcelonais et notamment Pep Guardiola ont souvent réclamé des sanctions plus sévères durant le match pour les fautes des joueurs du Real. Mais cette fois, le Barça entend bien interpellé l'arbitre avant le match. Victor Valdès, au quotidien Marca, met en effet la pression sur l’arbitre : « Nous devons accepté ce que nous rencontrerons, mais le match dépendra pour beaucoup de l’arbitre. Nous verrons bien s’il nous permet de jouer ou non ». Sous-entendu, si l’homme en noir ne sort pas des biscottes rapidement pour les fautes des joueurs du Real, ce serait empêcher les joueurs du Barça de jouer et ainsi favoriser le Real.