Accès direct au contenu

La Revue de Presse du 10

Le Barca implore les arbitres

Guardiola met la pression sur les arbitres, Mourinho garde le même système, Arsène Wenger se remet en question. Toute l'actu étrangère est dans la Revue de Presse du 10.

ESPAGNE

Guardiola ya habla de arbitros

Ça y est, Guardiola parle des arbitres


" Nous n'avons pas gagné la Coupe pour quelques centimètres mais aussi grâce à l'excellente vision de l'arbitre assistant. "

Le Barça a perdu de sa superbe. En témoigne les dernières déclarations des Blaugranas, fébriles, Pep Guardiola et ses joueurs visent les arbitres. L'entraîneur catalan met la pression sur les hommes en noir et se plaint de l'arbitrage des derniers Clasico. De son côté, Mourinho ne serait pas contre être arbitré par un Portugais en Ligue des Champions.

As nous annonce que Pepe gardera son poste au milieu dans le même système de jeu. Le coach merengue renouvèlera l'expérience.

Eurocanguelo

L'Euro-trouille
Guardiola change de tactique : maintenant il se mue en victime

Marca nous montre un Guardiola défaitiste qui adopte une nouvelle stratégie : la tactique caliméro. L'entraineur azulgrana est suivi par Victor Valdés qui sollicite les arbitres : " Notre jeu dépendra de l'arbitre ". Le quotidien annonce la titularisation de Özil en tant que "faux 9" aux côtés de Di Maria et CR7. Le journal madrilène a demandé l'avis de Sir Alex Ferguson concernant le résultat final de cette double-confrontation : " Le Real Madrid est favori, mais je préfère les jouer en finale ".

Selon Marca, Raul va négocier cette semaine son nouveau contrat qu'il pourrait prolonger jusqu'en 2013.

Defensa Nueva

Nouvelle Défense


Alvés, Mascherano, Piqué et Puyol formeront le mur que le Barça dressera à Madrid.

Sport révèle la nouvelle défense blaugrana. Puyol récupère de sa blessure et serait en pleine forme pour mercredi. Le quotidien catalan se rassure en rappelant que Messi a marqué lors des trois dernières rencontres à Bernabeu. Guardiola pousse ses joueurs : " Nous allons jouer la finale ". Ce qui fait polémique dans la presse madrilène enchante celle de Catalogne (arbitrage). Pour Sport, el Mistér passe à l'attaque et "chante" les vérités à Mourinho.

11 campeones al Bernabeu

11 champions au Bernabeu


En réponse à la une de Marca le lendemain de la victoire en Coupe du Roi (" Campeones "), Mundo Deportivo rappelle tout en délicatesse que le Barça sera certainement champion d'Espagne. Puyol, latéral gauche, Mascherano dans l'axe, une défense remaniée qui enthousiasme étonnement la presse catalane. Les Barcelonnais laissent le statut de favori au Real. Des Merengues qui selon le journal catalan préparent le match en visionnant les cassettes de Inter-Barça.

Aujourd'hui sera annoncé l'arbitre du match aller Madrid-Barcelone, Mundo Deportivo se pose déjà des questions sur sa légitimité.

ROYAUME-UNI

" I'm to blame "

" Je suis à blâmer "


Arsenal et ses espoirs de titre explosent en vol, Wenger encaisse...

Les Gunners devaient s'imposer pour encore croire au titre. Mais cette "décevante" défaite au Reebook Stadium, 2-1 contre Bolton, les empêche de rêver et oblige Wenger à se remettre en question : " J'ai construit cette équipe donc si quelqu'un est à blâmer c'est moi. J'ai choisi les joueurs et pour moi, ils ont eu une attitude exceptionnelle pendant toute la saison. " Mais le manager londonien n'y croit plus : " Nous devons continuer à lutter. C'est très frustrant pour nous car sur nos trois derniers matchs, nous n'avons obtenu que deux points sur les neufs possibles. C'est l'histoire de notre saison ".

" I'm well fer it "

" Je suis prêt pour ça "

Fernando Torres prêt à mettre la pression sur United.

Le Daily Star s'enflamme comme les Blues et leurs supporters à West Ham après le premier but de Torres. Critiqué pour son inefficacité, el Niño est aujourd'hui la solution pour rattraper les Red Devils selon le tabloïd britannique. Surnommé " l'homme au 58M £ ", par la presse, l'Espagnol se sent prêt à aller chercher Manchester : " Maintenant, nous sommes à 6 points de United. Tout peut arriver. Nous devons continuer à gagner. Nous savons que ce sera dur mais nous y croyons. "

PORTUGAL

Entre o céu e o enferno

Entre le paradis et l'enfer


La Ligue Europa est la frontière entre une saison inoubliable ou à oublier.

L'enjeu est clair pour A Bola, Benfica doit gagner la Ligue Europa pour sauver sa saison. Une tâche difficile car les benfiquistas risquent de retrouver en finale leur bourreau cette saison, le FC Porto. Malgré la victoire en Bwin Cup ce weekend, le moral à Lisbonne n'est pas au beau fixe. Le départ programmé de Cardozo et la blessure de Carlos Martins n'arrangent rien. Avant de pouvoir affronter leur éternel rival, les Lisboètes devront se défaire des surprenants nordistes de Braga.