Accès direct au contenu

Oeil attentif

OM, PSG, Ibrahimovic : Drogba se livre

OM, PSG, Ibrahimovic : Drogba se livre

Didier Drogba a surpris beaucoup de monde en rejoignant la Chine, et le Shanghai Shenhua. Mais dans le Parisien du jour, l’ancien marseillais se montre heureux de son choix. Et évoque l’actualité de la Ligue 1.

Comment expliquer, qu’après avoir soulevé la coupe aux grandes oreilles, Didier Drogba a fait le choix de l’exil chinois ? Pour beaucoup, c’est forcément l’argent, qui a motivé l’ancien guingampais. L’intéressé préfère mettre en avant la découverte d’une nouvelle culture : « J’avais envie de découvrir une autre culture, un autre monde. Je suis servi. Cette expérience est différente de tout ce que j’ai pu connaître. Regardez autour de vous, il y a des gratte-ciel à profusion, mais aussi, pas très loin, des endroits où l’essentiel de la population est constitué de paysans. Jouer en Chine est très enrichissant et je me régale, même si le décalage avec Londres, où sont restés mes enfants, m’oblige à veiller tard. Le pays a longtemps été fermé mais les choses changent. Shanghai avance et s’ouvre au monde. Vivre ici représente une opportunité ». Cependant, l’avant-centre ivoirien ne cache pas l’aspect financier, très intéressant en Chine : « Quand tu travailles bien, tu cherches à être augmenté, c’est aussi simple que ça. Nos salaires choquent, surtout en France. Ça fait toujours parler, mais ce sont des exceptions. A la City, des banquiers perçoivent des primes plus élevées. Il existe une jalousie vis-à-vis des joueurs de foot qui n’auraient rien dans le cerveau et courent après un ballon, marquent des buts et gagnent des millions. Dans la vie, je crois qu’on a ce qu’on mérite ».

« Je suis heureux de revoir l’OM à un classement plus conforme à son statut »

Drogba, dont le talent a éclaboussé la Ligue 1 lors de son année marseillaise, garde un œil sur les joutes hexagonales. Et sur l’OM, son club de cœur : « L’OM, au regard de sa situation financière, a fait confiance aux jeunes et su créer un groupe avec un état d’esprit conquérant. Vu la fin de saison dernière, celle-là était à quitte ou double : soit l’équipe plongeait, soit elle prenait conscience de la situation et réagissait. Cela a été le cas, grâce notamment à l’arrivée comme entraîneur d’Elie Baup, un homme de challenges. Je suis heureux de revoir l’OM à un classement plus conforme à son statut ». Avant d’évoquer la puissance nouvelle du Paris Saint-Germain, et de souligner l’importance d’Ancelotti : « Paris a une grosse surface financière et a la chance de posséder un excellent manageur. Ce qu’Ancelotti a de plus ? Les titres et l’expérience. Il est calme, patient. Il ne s’est, par exemple, pas affolé après les trois nuls de Paris en début de saison. Il apporte de la stabilité, et travailler dans un tel environnement n’a pas de prix. Plus longtemps il restera à Paris et plus Paris aura la chance de remporter des trophées ».

Enfin, Drogba aborde le cas de Zlatan Ibrahimovic. Là encore, l’ancien joueur de Chelsea est élogieux : « Normal qu’il soit la coqueluche de la Ligue 1. C’est un leader sur le terrain, il est décisif. Il a du charisme, du caractère, les médias aiment ça. Sa présence est une bénédiction pour le football français ».