Accès direct au contenu

La clé du succès

OM : le régime draconien de Diawara

OM : le régime draconien de Diawara

Pointée du doigt en début de saison, la défense de l’OM a été à la base du nul accroché hier soir à Arsenal (0-0). Aligné côte à côte en charnière centrale, Nicolas Nkoulou et Souleymane Diawara ont livré une partition quasi-parfaite. Mais Didier Deschamps, en conférence d’après-match, a préféré retenir la prestation collective de sa troupe. « Pour la charnière, il n'y a pas que ça. Rod Fanni a été aussi très en jambes. C'est un ensemble. On n'a pas pris de but, donc on pense d'abord à la défense, mais je suis content du travail des autres joueurs, à commencer par devant, avec Jordan Ayew et Mathieu Valbuena. C'est davantage une performance collective, même s'il y a toujours un joueur qui se met en valeur. »

Diawara : "J'ai perdu quelques petits kilos"
Intraitable hier soir, Souleymane Diawara en fait partie. De retour en forme, enfin, le défenseur central marseillais a en tout cas tout fait ces dernières semaines pour retrouver son niveau d’antan. Le Sénégalais s’est même soumis à un régime draconien… « Je me sens très bien. Physiquement, je suis bien j’ai perdu quelques petits kilos. Quand on est bien physiquement, ça se ressent sur le terrain. Et j’espère que ça va continuer comme ça », a confié Diawara hier soir en zone mixte. Même Robin Van Persie, triple buteur samedi contre Chelsea en Premier League (3-5) mais remplaçant hier soir, ne l’a guère effrayé. « Non, pas du tout. C’est un bon joueur, mais voilà ça s’arrête là, a rétorqué Diawara. Je n’ai peur de personne. »