Accès direct au contenu

Colère noire

Naples : De Laurentiis furieux

L’emblématique président de Naples, Aurelio de Laurentiis, habitué aux sauts d’humeurs et phrases choc dans la presse ne décolère pas après le match de Supercoupe d’Italie contre la Juve (à cause de décisions très litigieuses en défaveur de son équipe) : « Cette Supercoupe ne vaut rien telle qu’elle est organisée. L’amertume persiste, celle oui, d’avoir perdu une bonne occasion d’exporter une image irréprochable de notre football. Et il ya deux responsables : la Ligue et Mazzoleni (l’arbitre). Son comportement fait du mal à notre football. Je voudrais dire que si nous rejouons la Supercoupe, je demanderai des arbitres internationaux ». Pas sûr de revoir les Napolitains jouer cette Supercoupe, « On ne ne jouera plus cette Supercoupe » s'est emporté le patron de l'équipe italienne dans le Corriere Dello Sport.