Foot - Mercato - PSG
PSG : Départs, arrivées… La mise au point de Galtier sur le mercato

Luis Campos est déjà très actif sur le marché des transferts au PSG. En effet, il a déjà bouclé 4 renforts pour Christophe Galtier. Mais cela ne serait pas terminé. L’idée serait encore de faire venir 3 nouveaux joueurs. En parallèle, le PSG veut dégraisser. Ça va donc bouger chez les champions de France dans les semaines à venir et Galtier a fait le point sur le mercato. 

Ce samedi, le PSG débute donc sa saison de Ligue 1 avec une rencontre face à Clermont. Le début d’une nouvelle ère pour le club de la capitale qui a décidé de repartir sur de nouvelles bases cet été. Un nouveau projet qui a forcément engendré plusieurs changements lors de ce mercato. Ainsi, 4 joueurs (Vitinha, Hugo Ekitike, Nordi Mukiele et Renato Sanches) ont déjà rejoint le PSG. D’autres devraient d’ailleurs suivre tandis que plusieurs indésirables se trouvent actuellement dans un loft en attendant un départ d’ici la fin du mercato. 

« Je suis tenu informé tous les jours des mouvements »

Jusqu’à la clôture du mercato, cela va être animé au PSG. Le groupe de Christophe Galtier devrait ainsi encore évoluer et à l’occasion d’un entretien accordé au Parisien, l’entraîneur du PSG s’est confié sur le mercato. « Je suis tenu informé tous les jours des mouvements qu’il peut y avoir dans l’effectif. Quand on part dans un nouveau projet, que des joueurs sont là depuis un certain temps, on veut renouveler, amener de la fraîcheur et de la nouveauté. Mais je ne sais pas qui va partir, comment les choses vont évoluer. Le mercato est tellement compliqué, tellement difficile que je ne peux pas vous dire ce qui va se passer. Ce qui a été important c’est de doubler nos pistons avec la polyvalence de Nordi Mukiele », a-t-il pu expliquer. 

« Ce ne sont pas des indésirables »

Pour ce qui est des départs, Christophe Galtier a d’abord tenu à pousser un coup de gueule concernant le terme « indésirables ». « Evoquons ces joueurs que l’on nomme les indésirables. Vous rendez-vous compte de cette appellation ? On parle de joueurs internationaux, de joueurs qui peuvent aller faire la Coupe du monde. Non, ce ne sont pas des indésirables ! », a-t-il lâché. 

« On ne peut pas empiler les joueurs »

Il n’empêche que le PSG cherche à se séparer de plusieurs joueurs et Christophe Galtier a alors expliqué : « Il y a une volonté de la part de la direction de changer les choses, d’avoir un renouvellement. Et dans ce cadre-là, on ne peut pas empiler les joueurs à chaque fois qu’un nouvel entraîneur arrive. Au final, ça fait des séances à 27, 28 éléments. C’est difficile pour travailler, difficile pour la totalité de l’effectif mais encore plus pour ceux qui vont avoir un temps infime de jeu. Croyez-moi, sur un plan humain, rien n’a été facile. Mais j’ai voulu être franc et direct et, avec Luis, parler rapidement aux joueurs pour qu’ils aient le temps de se retourner, de réfléchir sur la situation et qu’on ne nous reproche pas, à quelques jours de la fin du mercato, de ne leur avoir rien dit. Ai-je eu tort ou raison ? Seul l’avenir le dira. Mais je suis sûr qu’on ne peut pas travailler correctement avec 28 joueurs de champ à l’entraînement, ni avec six ou sept joueurs très malheureux dans un vestiaire ». 

Articles liés