Foot - Mercato - OM
OM : Une piste du mercato ouvre la porte à Sampaoli

Courtisé par l’OM qui est en quête de renfort au poste de milieu défensif avec le départ de Boubacar Kamara cet été, Francis Coquelin a fait le point sur son avenir. Et le milieu de terrain français de Villarreal, intéressé par la perspective d’un retour en Ligue 1, laisse indirectement la porte ouverte à l’OM.

Boubacar Kamara étant arrivé au terme de son contrat avec l’OM et ayant déjà officialisé son départ pour Aston Villa, Pablo Longoria et Jorge Sampaoli se sont mis en quête d’un nouveau milieu de terrain récupérateur en cette période de mercato estival. Plusieurs pistes ont été évoquées ces dernières semaines pour le club phocéen, comme Jordan Veretout (AS Rome), Axel Witsel (libre) ou encore Danilo (Palmeiras). Comme l’avait annoncé Revelo le 11 juin dernier, Francis Coquelin (31 ans), le milieu de terrain français de Villarreal, est l’une des pistes étudiées à l’OM, et le protégé d’Unai Emery a fait le point sur son avenir alors que son contrat court jusqu’en 2024 en Espagne.

« Je ne ferme aucune porte »

Interrogé dans les colonnes de Ouest-France sur un éventuel retour en Ligue 1 alors que l’OM, l’OL ou encore Rennes sont annoncés sur ses traces, Francis Coquelin a ouvert la porte : « Apparemment oui, il y a des intérêts de clubs français. Ça fait toujours plaisir (sourire). Après, j’ai encore un contrat à Villarreal, donc on va voir ce qui va se passer cet été. Je ne ferme aucune porte, on verra. Pour l’instant, je suis concentré sur le fait de bien me préparer physiquement pour reprendre la saison avec Villarreal. Mais on sait qu’un mercato est long donc on verra ce qu’il se passera. Pour l’instant je suis très heureux là-bas. C’est un peu le jeu du mercato, il y a beaucoup de rumeurs », indique le milieu de terrain français.

Coquelin veut jouer l’Europe

Et l’OM semble clairement avoir ses chance dans ce dossier, puisque Coquelin affiche son envie d’être européen la saison prochaine s’il venait à changer de club : « C’est clair que quand on a goûté à ce genre de matchs, on a envie de continuer à les jouer,. Moi, j’ai toujours privilégié le côté sportif dans les projets que j’ai choisis, des projets ambitieux, et c’est ce qui va me guider encore dans les prochaines années et sur le reste de ma carrière », assure l’ancien joueur du FC Lorient et d’Arsenal. Reste à savoir si Pablo Longoria et Jorge Sampaoli parviendront à se montrer suffisamment convaincants.

Articles liés