Accès direct au contenu

Cousins Al-Thani

PSG : Hoarau et Luyindula au cur dun deal entre Qataris ?

Les deux cousins de la famille Al-Thani, qui détiennent chacun Malaga et le PSG, discuteraient actuellement des cas Peguy Luyindula et Guillaume Hoarau. En proie à de sérieuses difficultés financières, le club andalou aurait absolument besoin d’un buteur cet été.

Respectivement numéros 3 et 4 dans la hiérarchie de Carlo Ancelotti en tant que buteur (derrière Ibrahimovic et Gameiro), Guillaume Hoarau et Peguy Luyindula auront du mal à remonter la pente cette saison au PSG. Une aubaine pour Malaga qui souhaiterait profiter de la situation, comme l’annonce le média espagnol AS dans son édition de lundi.

Qui pour remplacer Van Nistelrooy ?

Racheté par le milliardaire qatari Abdullah bin Nasser Al-Thani la saison passée, Malaga se trouve pourtant dans une situation critique. Le club andalou doit actuellement faire face à des difficultés financières sans précédent et n’avait donc pas les fonds pour pallier les départs de Ruud Van Nistelrooy (retraite) et Salomon Rondon (Rubin Kazan). Une situation de crise, qui pousserait donc le prince à faire appel à son cousin détenteur du PSG.

Une affaire de famille

Dans la famille Al-Thani, je demande le cousin Tamin Bin du Paris Saint-Germain. Si les ambitions de ce dernier étaient sensiblement les mêmes que celles de son cousin, il a largement mieux réussi son pari du côté du Parc des Princes. A tel point que le propriétaire de Malaga le supplierait actuellement de lui céder Guillaume Hoarau ou Peguy Luyindula avant la fin du mercato, histoire de disposer d’un troisième attaquant de formation dans son effectif (avec Sebastian Fernandez et Juanmi). Toutefois, le club andalou devra avant tout songer à rembourser ses dettes de la saison passée.

Situation de crise

Toujours selon AS, Malaga devrait encore payer une bonne partie des transferts de Diego Buonanotte et Ignacio Monreal. Une somme qui s’élèverait à 5 M€ et tant que ces histoires de gros sous ne seront pas réglés, aucune arrivée n’est prévue au sein du club. Abdullah bin Nasser Al-Thani aura donc bien du mal à parvenir à ses fins, à moins d’une grande fleur de la part de son cousin parisien qui pourrait notamment envisager une opération sous forme de prêt.