Foot - Mercato - Real Madrid
Rien ne serait acté pour l’avenir d’Achraf Hakimi !

Alors qu’il est annoncé proche de l’Inter ces dernières heures, Achraf Hakimi serait encore loin d’être parti du Real Madrid, dont les dirigeants aimeraient d’abord prendre un temps de réflexion avant de trancher sur son cas. 

« Il y a eu des développements cette semaine. Le prix est beaucoup plus élevé maintenant. Et il y a un point où nous devons dire : nous ne voulons pas cela et nous ne pouvons pas le faire », a déclaré Michael Zorc ce samedi à propos de l’avenir d’Achraf Hakimi, confirmant ainsi son départ du Borussia Dortmund après deux saisons en prêt. Cependant, s’il est désormais acté que l’Hispano-marocain n’évoluera plus avec le club de la Ruhr la saison prochaine, son futur reste toujours des plus incertains. S’il est censé retourner au Real Madrid cet été, Achraf Hakimi craindrait pour son temps de jeu dans la capitale espagnole avec la concurrence de Dani Carvajal qui bénéficie d'une grande confiance de la part de Zinedine Zidane. Et l’une de ses destinations possibles serait l’Inter, qui aurait formulé une proposition de 40M€ aux Merengue pour s’attacher ses services d’après la presse italienne. Seulement voilà, les choses seraient bien moins avancées que cela aux yeux de la direction du club de la capitale espagnole.

Le Real Madrid serait serein dans le dossier Achraf Hakimi !

Ce samedi, après avoir expliqué que le Real Madrid nierait l’existence de cette offre de 40M€, le quotidien MARCA explique que les dirigeants madrilènes seraient loin d’être inquiets dans le dossier Achraf Hakimi. La tranquillité serait de mise en interne vu que le latéral de 21 ans est encore sous contrat jusqu’en juin 2023, ce qui les conduit à penser que si Zinedine Zidane et son staff souhaitent le conserver, ils feront en sorte que cela se produise. Pour l’heure, aussi bien le board que Zinedine Zidane seraient conscients du fait qu’ils ont à leur disposition un excellent joueur. De ce fait, les patrons madrilènes discuteront en premier lieu avec Achraf Hakimi, puis avec les entraîneurs, avant d’éventuellement écouter les offres dont il fait l’objet. Quoi qu’il arrive, le Real Madrid aura le dernier mot. Pour autant, d’un autre côté, la Casa Blanca serait consciente que Dani Carvajal est indéboulonnable sur le flanc droit de la défense, chose qui pèse forcément dans la tête d’Achraf Hakimi. De ce fait, bien que ce dernier semble plus proche de partir que de reste à l’heure actuelle, rien ne serait encore définitivement bouclé dans ce feuilleton. Affaire à suivre…

Articles liés