Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Nuno Mendes lâche ses vérités sur ce grand changement !

Sixième et dernière recrue estivale du PSG, Nuno Mendes a quitté son club formateur, le Sporting, pour faire le grand saut à l'étranger. Un bouleversement dans la vie du latéral gauche de 19 ans qui se retrouve propulsé titulaire dans l'une des équipes les plus ambitieuse du monde. L'international portugais évoque ainsi son intégration.

Cet été, le PSG a réalisé un recrutement impressionnant en attirant de très grands noms du football à l'image de Sergio Ramos et Lionel Messi, un joueur expérimenté avec Georginio Wijnaldum, l'un des meilleurs gardiens du monde, récemment élu meilleur joueur de l'Euro (Gianluigi Donnarumma) et celui qui est présenté comme le meilleur latéral droit de la planète (Achraf Hakimi). Et pour boucler ce mercato, le PSG a obtenu le prêt de Nuno Mendes. Moins connu que les autres recrues, l'international portugais n'en reste pas moins l'une des plus grandes promesses en Europe au poste de latéral gauche. Du haut de ses 19 ans, Nuno Mendes a débarqué sous la forme d'un prêt payant de 7M€ avec une option d'achat estimée à 40M€. Un changement radical pour le jeune lusitanien qui quitte son club formateur et son pays de naissance pour la première fois. Le tout à seulement 19 ans. Dans les colonnes de Onze Mondial, Nuno Mendes reconnaît d'ailleurs qu'il est passé dans une autre dimension. « On est à un niveau supérieur à ce que j'avais connu au Sporting. Il y avait de bons joueurs au Sporting, mais jouer avec Messi, Neymar, Mbappé... c'est un autre monde ! Ca va, je m'adapte, je progresse de jour en jour », assure-t-il.

Nuno Mendes juge son intégration

Un tel bouleversement dans la vie du jeune latéral gauche n'est pas anodin. Toujours à Onze Mondial, Nuno Mendes raconte ainsi son intégration au PSG. « Ca va, ça commence à se calmer parce que je n'ai pas arrêté depuis que j'ai signé. J'ai eu le temps de trouver une maison, ramener des affaires du Portugal. Maintenant, j'ai envie de découvrir la ville, je n'ai pas encore eu le temps de le faire puisqu'on joue tous les trois jours », confie l'international portugais qui ajoute qu'il a encore des progrès à faire avant de maîtriser la langue française : « C'est difficile ! Je suis des cours, je veux apprendre rapidement pour mieux communiquer avec l'équipe. A l'entraînement on parle espagnol, anglais, français, donc ça va, j'arrive à comprendre. Je ne parle pas beaucoup, je suis une personne très réservée. Mais je vais m'ouvrir à l'avenir. Je peux compter sur l'aide de Danilo. C'est une personne très honnête qui me donne beaucoup de conseils. » Jeune et réservé, Nuno Mendes doit donc s'adapter à la vie parisienne, et ce n'est pas toujours facile. « Ce qui m'a marqué à Paris ? Le trafic ! C'est incroyable, il y a des bouchons tout le temps ! C'est une sacrée différence. Le climat aussi, il pleut souvent, dix minutes plus tard, il fait beau. C'est bizarre, mais je vais m'y habituer », conclut-il.

Articles liés