Accès direct au contenu

  1. 19h15 Mercato - OM : L'énorme confidence de Longoria sur l'avenir de Mandanda
  2. 19h10 Mercato - PSG : L’énorme promesse du clan Neymar
  3. 19h00 Mercato - PSG : Une nouvelle date est fixée pour le transfert de Galtier
  4. 18h45 Mercato - OM : McCourt réagit au départ de Sampaoli
  5. 18h35 NBA : Westbrook, Curry... Un énorme trade pour Kyrie Irving après Durant ?
Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Mbappé, Donnarumma… Ibrahimovic se mêle des dossiers chauds du PSG !

Ancienne figure du PSG, Zlatan Ibrahimovic évolue désormais du côté du Milan AC. Pour autant, ce n’est pas parce qu’il est loin de la capitale française que le Suédois ne regarde pas l’actualité du club de la capitale. Ibrahimovic n’a ainsi pas manqué d’évoquer les gros dossiers au PSG. 

Avec le Qatar, le PSG est entré dans une nouvelle ère en 2011. Et pour s’installer parmi les meilleurs clubs européens, les Parisiens se sont activés pour faire venir les plus grandes stars. Un recrutement XXL qui avait notamment été lancé en 2012 avec l’arrivée de Zlatan Ibrahimovic en provenance du Milan AC. A Paris, le Suédois est devenu au fil des saisons une véritable légende, contribuant au rayonnement du club à la fois sur le terrain, mais aussi en dehors. Aujourd’hui, si le PSG est là où il est, c’est en partie grâce à Ibrahimovic. Une belle histoire qui a malheureusement pris fin en 2016, moment où l’attaquant avait rejoint Manchester United. Désormais, Zlatan Ibrahimovic joue pour le Milan AC, mais il reste attentif à l’actualité du PSG. Et ce dimanche, à l’occasion d’un entretien accordé à L’Equipe et au Journal du Dimanche, l’ancien Parisien a notamment évoqué les cas de Kylian Mbappé et de Gianluigi Donnarumma

« Il m'a demandé, oui, et je lui ai dit : «À ta place, j'irais au Real» »

Comme tout le monde, Zlatan Ibrahimovic a lui aussi son mot à dire sur le feuilleton Kylian Mbappé, en fin de contrat au PSG et annoncé avec insistance au Real Madrid. Interrogé sur l’avenir du Français, l’ancien Parisien a d’abord expliqué pour le quotidien sportif : « Si Kylian Mbappé doit vraiment aller au Real Madrid, comme je le lui ai conseillé dans le livre ? Il n'y a que Kylian qui puisse répondre à cette question. Cela dépend de ce qu'il veut, ce qu'il pense. Moi, j'y serais allé. Mais si je suis le PSG, j'essaierais de le retenir. C'est lui qui décidera. Le PSG veut le garder, évidemment, mais lui, est-ce qu'il veut rester ? Je pense aussi qu'il y a d'autres clubs qui le veulent : si tu es dirigeant, que tu as les moyens et que tu ne veux pas prendre Mbappé, tu t'es trompé de métier. Il m'a demandé, oui, et je lui ai dit : "À ta place, j'irais au Real". J'ai eu la chance de jouer dans différentes équipes, différents pays, avec différents champions, et c'est comme ça que j'ai appris et que j'ai grandi. Jouer chez toi toute ta carrière, c'est plus facile, à mon avis. Alors que si tu fais ta valise et que tu vas dans d'autres jardins, c'est une aventure ». Pour l’hebdomadaire, Ibrahimovic a ensuite confié : « Est-ce que je conseille toujours à Mbappé de partir au Real Madrid ? Tout dépend de ce que Kylian veut et je ne le connais pas assez pour répondre à sa place. Si c’est une bonne décision (de s’en aller), ça sera génial pour lui, pas pour Paris. Garder Kylian, ça serait génial pour le PSG, mais alors il faudrait demander à Kylian si ça serait génial de rester ». 

Mais Zlatan Ibrahimovic ne s’est donc pas arrêté au seul dossier Kylian Mbappé. Le cas de Gianluigi Donnarumma a aussi été évoqué par le Suédois, qui a un point commun avec l’Italien, celui d’être géré par Mino Raiola. Ainsi, alors que le portier du PSG alterne dans les buts avec Keylor Navas, Ibrahimovic a lâché : « Donnarumma n’est pas titulaire au PSG ? Ça m'étonne énormément. Je sais que ce n'est pas facile pour l'entraîneur, je ne connais pas (Keylor) Navas, mais c'est un grand gardien aussi. Ils ont deux phénomènes dans le but. Dans mon monde, Donnarumma est le numéro 1, aujourd'hui. Et je ne sais pas si c'est une bonne chose d'alterner les gardiens, ou si c'est plutôt une faveur que tu fais à l'un des deux. En tout cas, je suis habitué à avoir un gardien qui est numéro 1 et qui est toujours le même. Et sur Donnarumma il n'y a pas à discuter : c'est le plus fort du monde, et basta. J'ai joué avec lui, je sais de quoi je parle ». 

Articles liés