Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Navas, concurrence... L'énorme sortie de Pochettino sur l'arrivée de Donnarumma !

Cet été, le PSG s'est attaché les services de Gianluigi Donnarumma dont le contrat à l'AC Milan. Une très belle affaire sur le papier mais qui pose des problèmes compte tenu du fait que Keylor Navas brille dans les buts parisiens depuis deux saisons. Cependant, Mauricio Pochettino se réjouit de la concurrence entre ses portiers.

Durant le mercato estival, le PSG n'a pas chômé, se renforçant de manière importante... notamment dans les buts. En effet, Leonardo a sauté sur l'occasion qui s'est présenté avec Gianluigi Donnarumma, qui n'a pas trouvé d'accord pour prolonger son contrat à l'AC Milan. Par conséquent, le club de la capitale a obtenu la signature du meilleur joueur de l'Euro sans débourser la moindre indemnité de transfert. Un choix qui a fait débat puisque le PSG possédait déjà dans ses rangs un gardien d'envergure internationale avec Keylor Navas. Arrivé en 2019, le Costaricien sortait de deux magnifiques saisons à Paris qui lui ont même permis d'étendre son bail jusqu'en 2024. Par conséquent, Mauricio Pochettino doit gérer un effectif avec deux des meilleurs gardiens du monde. Et alors que cette mission semblait vouée à l'échec, le technicien argentin semble avoir trouvé la bonne formule en partageant le temps de jeu entre ses deux portiers. Pour le moment cela fonctionne puisque Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas sont très performants.  

Pochettino a trouvé «la meilleure solution»

Dans une longue interview accordée à L'EquipeMauricio Pochettino s'est d'ailleurs prononcé sur sa gestion des gardiens de but, et se défend d'avoir choisi la solution de faciliter en optant pour une formule sans hiérarchie clairement établie. L'entraîneur du PSG estime qu'il aurait été bien plus simple de désigner un numéro 1. « Je pense qu’il y a une vision erronée des choses. Prenons les gardiens. Quand tu as deux joueurs en qui tu as confiance et qui démontrent chaque jour qu’ils peuvent jouer, ce serait injuste de donner la priorité à l’un des deux. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas un moment où on fera un choix. Mais je voudrais que vous compreniez qu’en tant que coach la facilité serait de dire : celui-ci est numéro 1, celui-là numéro 2. Il faut du courage pour mettre les deux en concurrence, leur faire comprendre qu’ils doivent être prêts quand on fait appel à eux et qu’ils soient performants. Au lieu de dire qu’on a manqué de cran de ne pas désigner un numéro 1 et un numéro 2, je préférerais qu’on souligne le courage du PSG d’avoir pris Donnarumma alors qu’il avait déjà Navas et Rico », confie-t-il avant d'être relancé sur le risque que peut engendrer l'absence de hiérarchie entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma. « Quel est le risque ? », s'interroge Mauricio Pochettino qui semble convaincu qu'en optant pour le partage du temps de jeu, il s'évite plusieurs problèmes. « Et si on désigne un numéro 1 qui joue tout et qu’il se blesse ? », questionne l'entraîneur du PSG qui estime qu'à « partir du moment où le club a pris la décision de recruter Donnarumma, qui a terminé meilleur joueur de l’Euro, alors qu’il avait un numéro 1 comme Navas, il n’y avait pas de débat, on devait s’adapter. Notre responsabilité a été de dire : si vous pouvez être en concurrence et vous gérer ainsi, c’est la meilleure solution. » Reste désormais à savoir si cela pourra durer dans le temps...

Articles liés