Foot - Mercato - PSG
Mercato - PSG : Campos doit-il mettre le paquet pour Skriniar ?

Depuis plusieurs semaines, Luis Campos négocie avec l’Inter le transfert de Milan Skriniar, priorité défensive du PSG dans ce mercato estival, mais les discussions n’avancent pas. Le club italien n’a pas l’intention de brader son joueur tandis que l’écurie parisienne refuse pour l'heure de s’aligner sur le montant réclamé. Une position justifiée ?

Après Vitinha, Hugo Ekitike et Nordi Mukiele, le PSG est en passe de boucler sa quatrième recrue de l'été en la personne de Renato Sanches. Comme vous l’a révélé le10sport.com, le Portugais n’a d’yeux que pour le champion de France en titre, obligeant le LOSC à se faire une raison malgré l’intérêt de l’AC Milan. Les négociations avancent et l’optimisme règne dans ce dossier, qui pourrait être bouclé dans les prochaines heures. Une tendance confirmée ce vendredi par O Jogo, annonçant un accord total entre le PSG et le LOSC pour Renato Sanches, qui pourrait arriver dans la capitale d'ici dimanche sous la forme d’un prêt avec une option d’achat obligatoire estimée à 10M€. Luis Campos touche donc au but avec le milieu de 24 ans, mais l’affaire est beaucoup plus corsée avec une autre de ses priorités.

Skriniar, la priorité défensive du PSG

Depuis le début du mois de juin, et sa nomination en tant que conseiller football du PSG, Luis Campos a jeté son dévolu sur Milan Skriniar pour renforcer la charnière centrale. Une piste validée par Christophe Galtier. Il faut dire que le Slovaque a tout du bon coup sur le papier. À 27 ans, le joueur s’est imposé comme une référence à son poste en Serie A après ses cinq saisons à l’Inter, et avec un contrat expirant en juin 2023, un départ est d’actualité pour lui, d’autant que les Nerazzurri souhaitent renflouer leurs caisses avant la fin du mercato estival. La porte est donc ouverte pour le départ de Skriniar, mais cela ne signifie pas pour autant que la formation italienne souhaite se débarrasser de son défenseur. 

L’Inter ne lâche rien et attend jusqu’à 80M€

Comme avec Achraf Hakimi l’été dernier, l’Inter n’est pas perturbé par le fait de faire traîner les négociations avec le PSG. Le pensionnaire de Serie A a fixé ses exigences et ne compte pas revenir dessus, réclamant un chèque compris entre 70 et 80M€. De son côté, Luis Campos tente de trouver une parade afin de faire baisser le montant, comme il a pu le faire ces derniers jours pour Hugo Ekitike ou Nordi Mukiele. La direction parisienne ne semble pas disposée à aller au-delà de 55M€ à en croire les dernières tendances, et les noms de plusieurs joueurs du club auraient été cités au cours des discussions dans le cadre d’un éventuel échange dans lequel aurait pu être impliqué Arnaud Kalimuendo ou encore Julian Draxler. Mais rien n’y fait, l’Inter attend son chèque qui lui permettrait de ne pas être menacé par le fair-play financier et de pouvoir rebondir sur le marché en allant chercher un remplaçant. 

Qui va craquer dans le dossier Skriniar ?

Luis Campos peut se satisfaire de ne pas avoir de réel adversaire jusqu’à maintenant dans le dossier Skriniar, même si Chelsea resterait à l’affût. Une position amenant le PSG à poursuivre les discussions sereinement, avec toujours l’espoir de parvenir à un accord qui tarde à voir le jour. Cependant, il faudra que l’une des deux parties craque pour permettre à l’international slovaque de plier bagage. De son côté, le défenseur serait disposé à rallier la capitale française où l’attend un confortable salaire de 7,7M€ net par an selon la presse italienne, soit plus du double que ses émoluments actuels. Pour autant, Skriniar est heureux à l’Inter et ne serait pas contre l’idée de renouveler son bail, alors que les contacts auraient été entamées entre les deux parties pour une prolongation de cinq années. De quoi rendre l’issue de ce feuilleton très incertaine, où chacun campe sur ses positions avec l’espoir de sortir gagnant.

Alors selon vous, le PSG doit-il mettre le paquet pour Milan Skriniar ? À vos votes

Articles liés