Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Plainte, Eyraud… Boudjellal règle ses comptes !

Après l’annonce de la plainte déposée par l’OM à l’encontre de Mohamed Ayachi Ajroudi et Mourad Boudjellal, Jacques-Henri Eyraud en a pris pour son grade. L’ancienne figure forte du RCT n’a pas mis de gants lorsqu’il a fallu recadrer le président de l’OM.

Mardi, l’OM publiait un communiqué dans lequel il était stipulé que le club phocéen lançait des poursuites judiciaires envers l’homme d’affaires franco-tunisien Mohamed Ayachi Ajroudi et le porteur d’une offre de rachat Mourad Boudjellal. Dans ledit communiqué on pouvait également y lire le point de vue de l’OM sur la question concernant une tentative de déstabilisation du club qui vit l’une de ses meilleurs périodes sportives depuis le début de Champions Project. De quoi faire réagir Mourad Boudjellal. « Cette  procédure médiatique ne tient juridiquement sur rien, si ce n'est peut-être essayer d'expliquer à son supérieur, qui est M.McCourt, que les résultats sur les abonnements et les partenariats sont liés à notre annonce. C'est très bien joué parce que M.Eyraud n'est pas contre la vente de l'OM. Il est même favorable à ce que l'OM soit vendu si on le garde. Ce qui lui pose un problème, c'est qu'on a dit très vite qu'il n'était pas prévu de le conserver. Pourquoi on dit ça? Parce que l'OM est un club qui, depuis que M.Eyraud est là, perd environ 100 millions d'euros par an et ça ne fait qu'augmenter. (...) Le problème aujourd'hui, ce sont les fonds propres de ce club. Ce que M.Eyraud endort à travers cet écran de fumée de procédure médiatique - c'est du pipi de chat, du Houdini des fonds propres - c'est que l'OM est dans une situation très compliquée à cause de lui. Les actifs et fonds propres sont en chute de 90 millions, c'est-à-dire qu'il doit les reconstituer, assure Boudjellal. M.McCourt va mettre 20 millions, il en manque 70. Ce que j'attends, c'est qu'il (Eyraud) explique comment il va mettre 70 millions à l'OM. Il ne va pas les mettre de sa poche, il ne peut pas ». Voici ce que l’ancien président du Racing Club de Toulon a déclaré au micro de RMC Sport avant de démontrer à quel point il est attaché à ce projet de rachat, pour le bien de l’OM.

« Je suis prêt à me retirer »

Toujours lors de ladite interview pour RMC, Mourad Boudjellal s’est même dit prêt à se retirer de cette initiative de rachat si cela permettait aux investisseurs émiratis de reprendre en mains le club. « Je suis prêt à me retirer s’il le faut parce que je pense que Monsieur Ajroudi est la bonne personne pour aider Franck McCourt et faire grandir l'OM. Il a une capacité assez exceptionnelle pour réunir les gens. Cela ne me dérange pas de me retirer, si tout doit passer par Monsieur Eyraud, dans l’intérêt de l'OM. Mais aujourd'hui, je crois que le véritable problème de ce club n’est pas la vente mais le départ de Monsieur Eyraud. C’est devenu le seul enjeu qu’il défend ». Boudjellal a donc de la suite dans les idées. Reste à savoir quel dénouement ce dossier connaîtra.

Articles liés