Mercato : Il tente de racheter le club et va déjà retrouver l’OM
Arthur Montagne

Il y a quelques années, Mourad Boudjellal faisait partie du projet aux côtés de Mohamed Ayachi Ajroudi pour le rachat de l’OM. Un projet qui avait été largement commenté puis finalement abandonné. Devenu président du Hyères FC, Boudjellal va d’ailleurs affronter l’OM en Coupe de France. Des retrouvailles sur lesquelles il s’est prononcé.

Pendant de longues semaines, Mourad Boudjellal a occupé l'espace médiatique en compagnie de Mohamed Ayachi Ajroudi. Les deux hommes étaient porteurs d'un projet de rachat de l'OM qui n'a jamais été réellement pris au sérieux et qui a finalement été abandonné. Mourad Boudjellal s'est finalement tournée vers le Hyères FC dont il est le président. Et ironie du sort, le tirage au sort des 32èmes de finale de la Coupe de France a offert un match entre le club de National 2 et l'OM. Des retrouvailles qui enchantent l'ancien président du RC Toulon.

Boudjellal s'enflamme pour le match contre l'OM...

« C’est magique parce que l’OM, c’est un club mythique. J’ai été élevé et j’ai adoré l’OM de Bernard Tapie. Et puis j’ai été élevé avec l’OM de Carnus et Skoblar et Magnusson donc ça me paraissait incroyable de jouer ce vrai OM. C’est magique, c’est la magie de la coupe de France », assure Mourad Boudjellal pour Le Phocéen avant de se prononcer sur l'accueil qui sera réservé à l'OM

... et prépare du lourd

« On a 1500 places donc on a envisagé de mettre la place à 10 000 €, mais on se dit que c’est un peu cher. Donc oui, bien sûr, on va chercher un stade plus grand. Mais on aimerait que ça se fasse dans la métropole. Nous, on est des voisins de vous à Marseille, et le football chez nous est en souffrance donc on a envie de montrer à notre voisin des Bouches-du-Rhône que dans le VAR, on sait se débrouiller avec ses mains, mais aussi avec ses pieds. Donc a envie de faire une belle fête du football avec une Rockstar qu’est l’OM. Mais on vient faire la fête autour de tout ça, sans aucune prétention. Maintenant, si sur un malentendu, on peut faire quelque chose, on le fera, mais on ne se prend pas pour d’autres. On sait qu’on a l’OM en face avec tout ce que ça représente », ajoute-t-il.

Articles liés