Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pour la succession de Puel, tout reste ouvert !

Après un début de saison plus que compliqué, Claude Puel a finalement été mis à pied et l'ASSE travaille déjà pour sa succession. Plusieurs options sont sur la table.

Ce qui était attendu depuis de nombreuses semaines est finalement arrivé dimanche soir. Après la lourde défaite contre Rennes (0-5), l'ASSE a prononcé la mise à pied de Claude Puel à titre conservatoire. « Ce dimanche, le Président exécutif de l'AS Saint-Étienne a pris la décision de retirer à Monsieur Claude Puel, et ce jusqu'à nouvel ordre, la gestion de l'équipe professionnelle », explique le club par le biais d'un communiqué. Il faut dire que les Verts ont longtemps retardé l'échéance, notamment pour des raisons économiques puisque le licenciement de Claude Puel, dont le salaire avoisine les 225 000€ bruts par mois, n'a pas facilité la tâche. Et chaque mois économisé sur l'indemnité de licenciement était important. Mais la situation sportive est devenue trop grave et Claude Puel a donc était évincé et laisse l'ASSE en dernière position de Ligue 1. Les Verts ont pris une première décision forte au lendemain de l'éviction du Castrais puisque Loïc Perrin a été nommé coordinateur sportif.

Dupraz et Guion en course...

Et l'une des premières responsabilités de l'ancien capitaine de l'ASSE sera de participer au choix du successeur de Claude Puel. Dans cette optique, comme révélé en exclusivité par le10sport.com, Pascal Dupraz est le favori pour s'asseoir sur le banc du club. Une tendance confirmée dans ses colonnes par L'Equipe, qui ajoute que l'arrivée du Haut-Savoyard est notamment souhaitée par Jean-François Soucasse. Il faut dire que le président exécutif de l'ASSE était directeur général de Toulouse en mars 2016 lorsque Pascal Dupraz est appelé à la rescousse pour sauver le TFC dans une situation catastrophique. Cette saison-là, Toulouse s'était finalement maintenu en Ligue 1 grâce à l'ancien entraîneur d'Evian qui est également apprécié par Roland Romeyer. Néanmoins, d'après L'Equipe, le président du Directoire de l'ASSE opterait plutôt pour David Guion, lui aussi libre de tout contrat.

... mais la vente du club peut tout changer

Cependant, bien que l'actuelle direction de l'ASSE souhaite nommer un nouvel entraîneur le plus rapidement possible, la vente du club pourrait tout changer. En effet, comme l'explique L'Equipe, les candidats au rachat pourraient bien se mêler à ce dossier. Et pour cause, si un coach venait à débarquer prochainement, le futur propriétaire de l'ASSE pourrait se retrouver à gérer un éventuel procès aux prud'hommes avec Claude Puel ainsi qu'à verser une indemnité de licenciement à son successeur afin de mettre en place son nouveau projet. Des vrais supplémentaires qui pourraient refroidir les investisseurs en course pour reprendre l'ASSE. C'est la raison pour laquelle les Verts réfléchissent à l'idée de privilégier la solution interne afin d'assurer un intérim au moins jusqu'à là trêve. Dans cette optique, deux binômes sont en concurrence : Julien Sablé (adjoint) et Jean-Luc Dogon (entraîneur des U19) ou Laurent Huard (directeur du centre de formation) et Razik Nedder (entraîneur de la réserve).  

Articles liés