Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Claude Puel lâché par ses joueurs ? Il répond

Battue largement par le RC de Strasbourg ce dimanche, l'ASSE est au bord du gouffre. A l'issue de cette rencontre, Claude Puel a livré ses vérités notamment sur l'ambiance au sein du groupe.

Le 3 octobre dernier, l’ASSE relevait la tête après un début de saison compliqué. Grâce à un penalty obtenu par Wahbi Khazri au bout du temps additionnel, le club stéphanois arrachait le point du match nul face à l’OL (1-1) et retrouvait une certaine fierté. Ce dimanche, les Verts avaient rendez-vous avec le RC de Strasbourg et espérait confirmer leur bonne prestation aperçue lors du derby. Mais cette rencontre a tourné au fiasco pour le club entraîné par Claude Puel. L’ASSE s’est lourdement inclinée sur la pelouse de la Meinau (5-1). Réduit à dix après l’expulsion de Zaydou Youssouf, le club a été surclassé par l’équipe alsacienne. Ce dimanche, la formation du Forez pointe à la dernière place du classement. Une défaite, qui fragilise un peu plus la position de Claude Puel, sur la sellette depuis plusieurs semaines.

« Je ne veux pas du tout accabler mes joueurs »

Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont décidé de conserver Claude Puel après le derby face à l’OL, tout en indiquant que les prochaines rencontres seraient décisives. L’opération reconquête commence mal pour le technicien, qui est revenu sur cette défaite au micro d’Amazon Prime : « Je ne veux pas du tout accabler mes joueurs. On a été très malheureux lors de cette première mi-temps avec beaucoup de faits contre nous. Que ce soit l'expulsion, la première véritable incursion et même pas finalement, parce qu'on prend un but sur coup de pied arrêté, alors que je trouvais que l'on était bien en place et que l'on faisait des choses cohérentes et intéressantes. Il manquait un peu plus d'efficacité et d'atouts offensifs mais c'était bien et je considère qu'on prend ces deux buts contre le cours du jeu. On revient malgré tout juste avant la mi-temps et puis on a perdu le fil petit à petit en deuxième mi-temps. Le troisième notamment sonne le glas pour mes joueurs. C'est difficile, c'est une situation difficile. Lorsqu'on est mal classé, on a beaucoup de choses contraires. Ça arrive souvent, il faut être très costaud. Il va falloir l'être et on le sera pour remonter cette situation. » Mais que doit faire Claude Puel pour inverser la tendance ?

« Ce n'est pas une question de lâcher l'entraîneur ou pas »

Selon lui, l’ASSE manque de réussite et de confiance. Mais Claude Puel l’assure, il garde la confiance de son effectif. « Il y a toujours des leviers. Il y a aussi beaucoup de sérieux, des entraînements de qualités aussi. C'est difficile à avaler, l'entreprise a été intéressante. On avait fait un très bon match contre Lyon. On était concentré, mobilisé. Cette première mi-temps tout a tourné dans le mauvais sens, nous mettant à défaut. Ce n'est pas une question de lâcher l'entraîneur ou pas. Ils sont là, ils sont professionnels, ils donnent tout pour leur club, pour les supporters. Ils agissent très bien. Encore une fois, il y a des entraînements de grosses qualités. Sur le rectangle vert, il faut à un moment donné que ça tourne dans le bon sens. On malmène cette équipe de Strasbourg, on a la maîtrise. On fait des choses, on a beaucoup de coups de pied arrêtés parce qu'ils ont commis de nombreuses fautes pour nous empêcher de jouer. On n'a pas su profiter pleinement des possibilités qu'on a pu obtenir. Ils marquent un but, on voit tout de suite que ça les régénère et qu'ils sont mieux. Il nous faut un déclic, il faut marquer ce premier but, avoir le caractère nécessaire pour bien démarrer avoir comme en première mi-temps le dessus sur l'adversaire mais capitaliser, être efficace pour nous donner encore plus de confiance » a confié l’entraîneur au micro d’Amazon Prime. La rencontre face à Angers vendredi prochain pourrait bien être décisive pour l’avenir de Claude Puel.

Articles liés