Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Une pépite de Puel annonce la couleur pour son avenir !

Sous contrat jusqu'à la fin de la saison avec l'ASSE, Stefan Bajic fera le point à la fin de la saison et décidera s'il prolonge, ou pas, son contrat avec le club stéphanois.

Formé à l’ASSE, Stefan Bajic a profité de la suspension d’Etienne Green durant le mois de septembre pour montrer ses qualités aux supporters stéphanois. Né en 2001, le portier a encaissé cinq buts en deux matchs, mais il faut dire que son équipe traverse un début de saison délicat. Alors que son temps de jeu est limité à l’ASSE en raison de l’émergence du jeune international espoir anglais, Stefan Bajic a fait le point sur son avenir. Sous contrat avec les Verts jusqu’à la fin de la saison, le gardien voudrait attendre la fin de la saison avant de trancher.

« On verra en fin de saison comment ça se passera »

« Ce club représente beaucoup pour moi. Tous les coachs, entraîneurs des gardiens ou éducateurs m'ont donné les ingrédients pour devenir un gardien de but mais ils m'ont aussi appris les valeurs de cette ville, le respect, le travail, l'humilité. Et pour ça je leur en suis reconnaissant. Après, je ne me suis pas posé la question d’aller voir ailleurs. Aujourd’hui, je suis à l'AS Saint-Étienne. J'ai mes objectifs personnels, mais il y a celui du club aussi qui est de se maintenir. Je suis vraiment focalisé là-dessus. On verra en fin de saison comment ça se passera. On a tous envie de jouer dans des grands clubs, des grands matchs ou des grandes compétitions mais penser de cette manière n'est pas bon. Je crois qu'il faut penser l'objectif comme un processus et non comme un résultat. Mon objectif est d'atteindre mon potentiel max. Mais où est-ce que cela va m'emmener, je ne sais pas. Ce qui m'intéresse ce n'est pas la finalité mais la prochaine étape et de cibler les points à travailler, revenir sur les points qui sont bons pour en faire des très bons, pour continuellement élever son niveau de jeu et atteindre mon maximum. Et si ce niveau me permet de jouer la Ligue des champions ou peut-être un jour une Coupe du monde, tant mieux. Mais si je n'y arrive pas, tant pis. À partir du moment où j'ai fait le maximum, je serai en paix avec moi-même » a confié Stefan Bajic dans un entretien à Goal.

Articles liés