«Le joueur a changé sa préférence» : Coup de maître de l’OM ?
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Pisté par l’OM qui a besoin de renforcer son attaque, Terem Moffi, qui était tout proche de l’OGC Nice, considère sérieusement l’offre marseillaise. Pour Daniel Riolo, ce dossier a été décanté par Pablo Longoria. L’éditorialiste est même convaincu que le profil du Lorientais convient parfaitement à l’OM.

Le dossier Terem Moffi est loin d’être terminé mais l’OM semble avoir pris le bon bout. Promis à l’OGC Nice, l’attaquant de Lorient a entamé des discussions avec Marseille en début de semaine et Pablo Longoria est passé à la vitesse supérieure. Le président olympien s’est rendu à Lorient où il est tombé d’accord avec les dirigeants bretons. Terem Moffi n’a pas encore tranché mais l’OM a bien avancé sur ce dossier.

«Quand Pablo Longoria prend un dossier, le dossier avance»

Un feuilleton géré par Pablo Longoria, ce qui plaît à Daniel Riolo. « Ce qu'on voit une nouvelle fois dans cette histoire c'est que quand Pablo Longoria prend un dossier, le dossier avance. Parce qu'initialement, qu'est-ce qui s'est passé dans ce dossier ? Moffi, effectivement prêt à partir, était plus tenté par l'aventure niçoise. Quand on disait "il préfère aller à Nice", ce n'était pas, ‘il préfère aller à Nice, il ne veut pas aller à Marseille’, ce n'est pas exactement comme ça qu'il fallait le voir. À partir du moment où Marseille est réellement entré en négociation, que Longoria a commencé à parler, aussi bien à Féry, qu'au joueur, le joueur a changé sa préférence. Et il a plus envie maintenant d'aller à l'OM », a déclaré l’éditorialiste de RMC dans L’After Foot

«Ce n'est pas un mec qui arriverait de Lyon, où personne ne court»

« Il y a une logique. Qui est celle de prendre un joueur, qui évolue dans un club et avec un entraîneur où l'abattage, la générosité la détermination... Le jeu de Lorient demande beaucoup d'énergie, où on court. On est dans un collectif où l'on fait les efforts et ça, ça ne va pas le changer. Puisque Tudor demande la même chose à ses joueurs. l'OM récupère un joueur immédiatement opérationnel et qui va tout de suite se fondre dans le collectif. Ce n'est pas un mec qui arriverait de Lyon, où personne ne court et qui d'un coup arriverait à l'OM où il faut beaucoup courir », ajoute Riolo, convaincu que ce profil conviendra parfaitement à l’OM version Igor Tudor. A suivre !

Articles liés