Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Luis Suarez vole au secours de Neymar après sa sortie retentissante !

Soumis à une très lourde pression depuis ses débuts en tant que footballeur professionnel, Neymar a fait savoir que la Coupe du Monde 2022 pouvait être sa dernière. Interrogé sur la sortie fracassante de la star brésilienne, Luis Suarez a tenu à lui apporter son soutien, n'hésitant pas à lui adresser quelques conseils pour mieux faire face aux critiques. 

Neymar commence à être débordé par la pression. C'est en tous les cas ce qu'il a lui-même fait savoir. En effet, Neymar a confié dernièrement que la Coupe du Monde 2022 pouvait être sa dernière car il avait de plus en plus de mal à gérer l'immense pression qu'il a sur ses épaules, et particulièrement en sélection. Lors d'un entretien accordé à ESPN, Luis Suarez n'a pas manqué de réagir, adressant un message fort à Neymar. « L’interview de Neymar pour DAZN ? Je n’ai pas eu l’occasion d’en parler avec lui. J’ai toujours aimé parler à Neymar quand il était à Barcelone. C’est un joueur qui a besoin d’affection et qui a besoin d’amis pour lui dire ce qu’ils ressentent. Il sait écouter et je pense qu’il sait qu’il s’est peut-être précipité (dans sa décision) mais il ressent quelque chose qui le fait souffrir lorsqu’il est critiqué, peut-être qu’il ne veut pas continuer à vivre avec cette pression constante. À Paris, il s’amuse mais peut-être qu’en équipe nationale, il a besoin de changer d’air. Je voudrais lui recommander de continuer à s’amuser, il est à un âge spectaculaire pour être en forme au Qatar et ignorer les critiques », a déclaré Luis Suarez, avant de dévoiler sa recette miracle pour faire face à la pression de tous les instants. 

«Il faut essayer d'éviter ce genre de commentaires et éviter de répondre à ce qui est dit»

« La pression ? Nous devons nous y habituer, je lui ai toujours dit. Il fut un temps à Barcelone où je ne pouvais même pas profiter des moments. Je marquais trois buts contre le Real Madrid et je n'avais pas le temps d'en profiter, car trois jours plus tard nous avions un autre match contre Getafe, Alavés, n'importe quelle autre équipe et la pression était la même. Si tu n'étais pas performant, ils disaient : "Il n'a pas marqué le but, il a mal joué". C'est une pression constante d'être dans l'élite du football, surtout à Barcelone. C'est pour cela qu'il faut essayer d'éviter ce genre de commentaires, que tu sois gros, ou plus mince. Tu dois essayer de les éviter, parce que ce n'est pas facile à gérer. Tu ne dois pas écouter ça. Concentre-toi sur ta famille, tes amis et les personnes qui te font confiance. Et évite de répondre à ce qui est dit, car cela nous éloigne de ce que représente le football », a conseillé Luis Suarez. Reste à savoir si les mots d'El Pistolero suffiront à convaincre Neymar de disputer le Mondial 2026

Articles liés