Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : La sonnette d’alarme est tirée en interne après le LOSC !

Alors que le PSG s’est une nouvelle fois incliné cette saison en Ligue 1 face au LOSC, prenant ainsi le risque de voir s’échapper le titre en Ligue 1, Marquinhos et Mauricio Pochettino n’ont pas manqué d’afficher leur inquiétude au sortir de la rencontre.

Le PSG a peut-être perdu plus qu’un choc de Ligue 1 ce samedi contre le LOSC et ne s’est clairement pas rassuré à quatre jours d’affronter le Bayern Munich en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. En effet, leader au coup d’envoi, le club de la capitale a perdu la tête du classement du championnat à l’issue de sa défaite 1-0 contre l’écurie entrainée par Christophe Galtier, concédant ainsi son huitième revers de la saison en Ligue 1. Désormais à trois unités de Lille, le PSG devra donc rapidement se ressaisir et n’aura plus droit à l’erreur dans les prochaines semaines tout en devant compter sur une contre-performance du LOSC afin de pouvoir reprendre la tête. Et après cette énième prestation décevante au cours de laquelle Neymar a même reçu un carton rouge en fin de rencontre pour un geste d’humeur, l’heure est clairement à la remise en question en interne.

« Il faut qu’on soit plus costauds que cela »

C’est tout du moins ce qui transparaît du discours tenu par Marquinhos au coup de sifflet final de la rencontre. En effet, le capitaine brésilien du PSG n’a alors pas caché toute sa déception et a enjoint ses coéquipiers à réagir au plus vite. « Qu’est-ce qu’on va dire… C’est décevant ! Chaque fois qu’on perd, on dit la même chose : on a manqué d’engagement. Dès le début, ils ont marqué un but et se sont retranchés pour conserver le résultat. Ils se sont mis en confort et nous n’avons pas réussi à marquer. Il y a beaucoup de variables dans ce match. Il y a des joueurs reviennent de sélection, d’autres n’étaient pas dans leur meilleure forme, mais il ne faut pas se chercher des excuses. Il faut qu’on soit plus costauds que cela, surtout à la maison. On doit s’imposer et être meilleurs. Il y a beaucoup d’équipes qui sont venues ici et se sont imposées chez nous. C’est une chose à laquelle nous n’étions pas habitués. Il faut que l’on reprenne cela en main. On arrive à un moment important de la saison, donc on doit se mettre dans la meilleure condition possible pour la compétition le plus rapidement possible », a lâché Marquinhos au micro de Canal+.

« On n'arrive pas à trouver la régularité qu'on souhaite »

Un discours appuyé quelques minutes plus tard par Mauricio Pochettino en conférence de presse. En effets, l’entraineur du PSG a emboité les pas de Marquinhos en affichant sa déception, même s’il estime qu’il y a des circonstances atténuantes pour ses hommes au cours de cette saison grandement perturbée par un lourd calendrier et la pandémie de Covid-19. « Je suis déçu du match, de la performance de l'équipe, d'avoir perdu trois points. Je ne suis pas inquiet car il y a encore un mois de compétition mais on devra se battre jusqu'au bout (...) On n'arrive pas à trouver la régularité qu'on souhaite. Il y a beaucoup de circonstances, ce n'est pas une excuse mais on a des hauts et des bas qui nous empêchent d'avoir cette régularité (...)  La gestion des émotions c'est très important dans le foot et dans la vie. Il y a une évolution mais peut être que les résultats se verront à plus longue échéance. Mais on ne peut pas parler que de ça. On essaye d'optimiser d'autres choses (...) C'est clair qu'on n'est pas contents du tout de notre performance, mais on aurait peut être pu prendre quelque chose de plus, on a dominé le match », a regretté Mauricio Pochettino en conférence de presse dans des propos rapportés par Goal. Reste maintenant à savoir si un sursaut d’orgueil aura lieu dès ce mercredi contre le Bayern Munich.

Articles liés