Mourinho balance sur le calvaire d’un joueur du PSG
Thibault Morlain -
Journaliste
Après s’être essayé à différents sports, Thibault se tourne vers une carrière de footballeur amateur. Au moment de faire un choix entre devenir footballeur professionnel et journaliste, les qualités ont fait pencher la balance d’un côté. Le voilà désormais au sein de la rédaction du 10 Sport, après un diplôme obtenu à l’Institut International de Communication de Paris.

Recruté par le PSG à l’été 2022, Renato Sanches a galéré la saison dernière avec le club de la capitale. La direction parisienne n’a alors pas hésité à se séparer du Portugais au mercato. Renato Sanches a ainsi été envoyé à l’AS Rome dans le cadre d’un prêt. Mais sous les ordres de José Mourinho, les problèmes continuent pour le milieu de terrain. Un calvaire sur lequel s’est confié le Special One.

Même à l’AS Rome, Renato Sanches continue de galérer. Que ce soit au Bayern Munich, au LOSC ou encore au PSG, le Portugais a enchainé les blessures et cette spirale négative se perpétue en Italie. Ce dimanche, Renato Sanches était cependant disponible pour jouer avec le club de la Louve face à Bologne. Mais voilà que le joueur prêté par le PSG ne sera resté sur la pelouse… qu'une vingtaine de minutes. En effet, alors que Renato Sanches était entré en jeu, José Mourinho a par la suite décidé de le remplacer.

« Il a des cicatrices émotionnelles »

Le cauchemar continue donc pour Renato Sanches et cette fois, ce ne sont pas les blessures qui viennent le contrarier. Forcément, après la rencontre, José Mourinho n’a pas échappé aux questions sur la gestion de son compatriote portugais. L’entraîneur de l’AS Rome a alors confié, rapporté par TMW, concernant Renato Sanches : « Maintenant, avec Renato, nous vivons dans une situation d’espoir. Nous pensons que le jeu, les responsabilités, l’adrénaline sont le moyen idéal pour l’aider à franchir le pas. Il a des cicatrices émotionnelles, il a beaucoup de peurs à cause des blessures. Il travaille à faible intensité sur tout ce qu’on fait. Il s’améliore en volume, mais jamais en intensité ».

« Je suis désolé » 

« Aujourd’hui, j’ai pensé à le faire jouer car l’équipe pouvait utiliser sa qualité. Mais ensuite, j’ai réalisé que j’avais tord. Il n’est pas prêt à faire ce grand saut. Je suis désolé… Je devais prendre cette décision », a ajouté José Mourinho à propos de son choix de faire sortir Renato Sanches après seulement quelques minutes passées sur le terrain.

Articles liés