Le PSG cartonne à l’étranger, il jubile
Jean de Teyssière

Le PSG a fait le ménage dans son effectif cet été avec onze joueurs qui ont rejoint le club parisien. Parmi eux, le milieu offensif sud-coréen Kang-in Lee, qui a déjà fait l'unanimité au sein du club parisien. Sa signature apporte beaucoup sportivement au PSG, mais aussi beaucoup économiquement. 

Un but en Ligue des Champions, un autre en Ligue 1 : Kang-in Lee n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour s'adapter à sa nouvelle équipe et son nouveau championnat. Surtout qu'il ne faut pas oublier qu'entre temps, il est allé disputer les Jeux asiatiques avec sa sélection, qu'il a remporté. Une intégration qui fait plaisir au PSG.

Le PSG, troisième club international le plus suivi

Marc Armstrong, chef des revenus du Paris Saint-Germain, se réjouit de la venue de Kang-in Lee au PSG. S'il estime que le Sud-Coréen apporte beaucoup sportivement, il avoue également à RMC Sport, que grâce à cette recrue « nous sommes désormais le troisième club international le plus suivi sur X. »

«Grandir en Corée du Sud va aider cette croissance»

« Nous allons ouvrir un nouveau magasin principal là-bas sur trois étages en janvier, poursuit Marc Armstrong. On s'attend aussi à annoncer de nouveaux partenariats provenant de Corée du Sud. Et je ne serais pas étonné qu'on y retourne pour jouer des matchs dans les prochaines années. On est déjà très bien implantés en Asie. On est à Singapour, Tokyo et Shanghaï. C'est déjà un gros marché, mais grandir en Corée du Sud va aider cette croissance. »

Articles liés