Foot - Mercato - OL
Un départ avant le 28 février ?

En prêtant Michel Bastos à Schalke 04 et Fabian Monzon à Fluminense, l’Olympique Lyonnais a allégé sa masse salariale. Mais Jean-Michel Aulas n’a pas complètement réussi son objectif car il avait ouvertement déclaré vouloir vendre un ou deux joueurs. Le président lyonnais ne semble pas avoir abandonné cette idée et pourrait bien profiter du marché russe, ouvert jusqu’au 28 février, pour continuer à assainir les finances du club : « On va continuer dans cette voie, soit en vendant avant le 28 février, sur le marché de l’Est si l’on peut, et de toute manière avant le 30 juin ». Mais quel joueur pourrait être concerné par un départ ? Selon le Progrès, trois sont susceptibles de s’en aller : Jimmy Briand, proche de Monaco en janvier, Yoann Gourcuff et Bakary Koné.

« Il faut trouver un compromis »

La rigueur est donc toujours d’actualité, notamment avant l’application du fair-play financier : « Malaga a déjà été sanctionné. Endetté ce club ne jouera pas de Coupe d’Europe l’an prochain. Les premières auditions vont débuter le 15 juillet 2013 et les sanctions éventuelles arriveront ensuite en mai 2014 ». Jean-Michel Aulas n’a pas manqué d’évoquer la position du Paris Saint-Germain sur le marché des transferts : « Il faut trouver un compromis, il ne peut pas y avoir des règles différentes. Si le PSG reçoit 150 millions, puis 200 millions, il tue le marché ».

Découvrez Le 10 Sport de cette semaine, actuellement en kiosques