Accès direct au contenu

Foot - Mercato - LOSC

Mercato - LOSC : La vente du club, pourquoi c’est aussi long…

Le LOSC est à vendre… Du moins, Michel Seydoux envisage depuis plusieurs mois de céder le club nordiste à d’autres investisseurs. Mais cela prend du temps. Explications.

Le LOSC, champion de France en 2011, a réalise une saison 2013-2014 honorable malgré les dépars l’été dernier de Chedjou, Payet, Digne et Thauvin notamment. Lille a réussi à accrocher une belle troisième place, derrière les deux mastodontes, le PSG et l’AS Monaco. Le LOSC a des ambitions pour la saison prochaine mais Lille n’a pas de gros moyens. Le LOSC va être encore condamné cet été à céder certains de ses meilleurs joueurs. Difficile dans ces conditions de viser bien plus haut, de continuer à progresser.

Mercato - LOSC : Les 5 plus gros ratés du recrutement du LOSC

SEYDOUX CONDAMNÉ À VENDRE ?

Président du club depuis 2002, Michel Seydoux envisage, à court ou moyen terme, de progressivement se désengager du LOSC. Si Lille veut encore grandir, Lille doit s’ouvrir à de nouveaux actionnaires. « Je parle de succession et non de vente pour trouver celui qui aidera le LOSC à grandir », expliquait il y a quelques semaines Seydoux. Aujourd’hui, le LOSC ne peut plus rivaliser avec le PSG et l’AS Monaco. Les trois clubs ne jouent plus dans la même cour.

DES PISTES MAIS…

Le club est donc à vendre. Comme vous l’expliquait Le 10 Sport dès l’année dernière. Michel Seydoux était en discussion avec des investisseurs des Emirats Arabes Unis en 2013. Il y a quelques mois, L’Equipe évoquait des « investisseurs chinois, qui s'intéressent de près au club du nord de la France, se sont aujourd'hui rapprochés de Michel Seydoux ». Il y a quelques semaines, Le Parisien expliquait que « la piste de repreneurs nordistes, emmenés par Pascal Boulanger (président du groupe PB et des promoteurs immobiliers de la région), est aujourd’hui la plus avancée. Pierre Dréossi, ancien manageur du club lillois, fait partie du projet ».

SEYDOUX N’EST PAS PRESSÉ

Mais depuis, rien, Seydoux est toujours aux commandes et il a même fait très bonne impression lors du passage du club devant la DNCG. Le président nordiste était plus impliqué que jamais. Michel Seydoux souhaite vendre le club à terme. Mais pas à n’importe qui. Pas à n’importe quel prix. L’homme d’affaires veut laisser le club entre de bonnes mains et attend l’opportunité idoine pour « lâcher » son club. Il n’y a aucune urgence. 

Articles liés