Accès direct au contenu

Foot - LOSC

LOSC - Malaise : Mobilisation générale pour sauver Jonathan David !

Après son arrivée contre 27M€ cet été, beaucoup d’attentes étaient placées en Jonathan David, annoncé comme le digne successeur de Victor Osimhen du côté du LOSC. Cependant, l'attaquant canadien peine à s'imposer chez les Dogues, mais reste néanmoins soutenu par différents acteurs du football…

Jonathan David souffre au LOSC. Arrivé pour 27M€ en provenance du club belge de La Gantoise, l’international canadien sortait d’une très belle campagne de Pro League avec les Buffalos, marquant à 23 reprises en 40 rencontres, et délivrant 10 passes décisives, toutes compétitions confondues. Pas étonnant, avec ces statistiques, que les dirigeants lillois aient finalement décidé de miser sur lui après le départ de Victor Osimhen vers le Napoli. Cependant, le nouvel attaquant des Dogues ne parvient pas à trouver le chemin des filets ni à s’adapter, mais il reste toujours soutenu…

« Il faut continuer à travailler »

Ainsi, lors de sa conférence de presse de ce samedi 31 octobre en marge de la rencontre face à l’OL, Christophe Galtier a tenu à rassurer une nouvelle fois son buteur. « Signal d'alarme est un terme dur pour Jonathan David. Je serais très dur si je voyais que Jonathan n'est pas investi, mais il l'est (...) Il me montre tous les jours à l'entrainement un réel investissement. Il faut continuer à travailler ». Par ailleurs, le coach lillois estime que la confiance de ses coéquipiers semble toujours maintenue, et notamment le buteur turc Burak Yilmaz. « Quand ça ne fonctionne pas, il faut se réfugier dans le travail et c’est ce qu’il fait. Ce qui compte dans ces moments-là, c’est d’avoir le soutien de toute l’équipe sans que les regards ne soient braqués sur lui. Jonathan l’a. J’ai eu une discussion hier avec Burak Yilmaz à ce sujet et on est d’accord pour dire que les choses vont finir par s’inverser. ». Et l’entraîneur du LOSC ne semble pas le seul confiant concernant le flop Jonathan David

« Ça va venir »

En effet, de nombreux observateurs du football ont tenu à évoquer la situation compliquée de Jonathan David. C’est notamment le cas de Daniel Riolo, qui semble toujours convaincu que le Canadien pourra retrouver la confiance et que son attitude est positive malgré son pénalty manqué contre le Celtic jeudi : « Il a la poisse et n'a pas la confiance du tout, du tout, du tout. Son péno en plus, on voit qu'il veut le mettre pour se faire mousser. (…) Il veut y aller et veut se faire du bien. Ça ne marche pas mais tu ne peux pas lui reprocher. J'ai même trouvé ça bien » commentait-il dans l’After Foot après la rencontre du LOSC en Ligue Europa. Un constat que semble partager Olivier Ntcham, milieu de terrain français du club écossais : « Jonathan David un bon joueur en devenir. Il se déplace beaucoup et reste beaucoup en mouvement. Ce n’est pas réellement un attaquant statique. C’est quelqu’un qui travaille et qui avec sa qualité va arriver à marquer, car c’est ce qu’on demande à un attaquant. Ça va venir ». Un optimisme partagé son agent Nick Mavromaras, dans une interview à Radio-Canada : « En ce moment, Jonathan veut tellement marquer, il entend juste ça et il perd un peu de sa fluidité dans la surface de réparation. On lui dit de rester calme et de ne pas s’emballer avec l’attention médiatique qu’il reçoit. Cela dit, je pense que ce n’est pas une mauvaise chose qu’il vive tout ça à 20 ans. C’était un transfert important et son jeu est sous la loupe. Mais je suis convaincu que de vivre avec les critiques lui servira dans le futur. Je suis confiant que Jonathan sera un jour dans le top 10 au monde. » Cependant, Pierre Ménès ne semble pas partager cette analyse, et reste toujours sceptique au sujet de Jonathan David, comme il l’a expliqué sur son blog : « Avec en plus un penalty vendangé par David, les Lillois étaient donc menés 2-0 à la pause. En parlant de l’attaquant canadien, il va falloir se pencher sur son cas parce qu’il a quand même coûté très cher et, pour l’instant, il n’apporte rien. Galtier lui a maintenu sa confiance jusqu’ici, pour qu’il prenne justement confiance mais bon, cela commence à faire long ». Jonathan David a toujours la confiance de ses proches, malgré des performances décevantes… Mais pour combien de temps ?

Articles liés