Accès direct au contenu

Soutien

Gillot : « Kombouaré ? Cest choquant ! »

« Choqué » par le licenciement d'Antoine Kombouaré, l’entraîneur de Bordeaux, Francis Gillot, livre un regard lucide sur sa profession. Pour lui, les entraîneurs ne sont « que des pions. »

Antoine Kombouaré serait licencié du PSG alors qu’il est premier du championnat qu’en pensez-vous ?

C’est surprenant, c’est choquant ! Il y a des gens qui décident et nous ne sommes que des pions, on le sait ! Notre sort se joue en fonction des humeurs des uns et des autres. Que voulez-vous faire ? Il y a des décideurs, ils sont là pour prendre des décisions. Etre premier et être viré, je pense que ça doit être une première. Mais je ne critique pas leur décision, ils font ce qu’ils veulent, ce n’est pas mon problème. Tout ce que je vois, c’est qu’un entraîneur est viré alors qu’il fait du bon boulot, c’est dommage.

Cela remet en cause votre façon de voir le métier ?

Non, je le sais déjà. Comme je vous le disais nous ne sommes que des pions. Il faut prendre ce recul nécessaire quand on fait ce métier. Il y a tellement de paramètres qu’on ne peut pas maîtriser… Ce n’est pas une histoire de résultats, c’est autre chose. Si on ne prend pas de recul, on explose. Ce qui arrive à Antoine, c’est le summum de ce qui peut arriver à un entraîneur.

« Antoine, il s’en fout de son image »

Si on prend un peu de recul, on peut aussi se dire que Kombouaré va en sortir grandi. Il a réussi sportivement et tout le monde est choqué par son licenciement…
Ce n’est pas le problème. Antoine il s’en fout de son image. C’est un club qu’il aimait bien. Il est dans son club, il est là depuis des années, comme joueur, entraîneur… C’est ça qui est très dur pour lui je pense. Son image, il s’en tape, il sait très bien qu’il va retrouver un club très vite, ce n’est pas un problème. Aujourd’hui il faut les points, la manière… Ils veulent tout, les gens sont impatients il faut que ce soit parfait tout de suite. Le foot ce n’est pas comme le tennis où ce sont toujours les mêmes qui sont en finale. On ne peut pas tout prévoir.

Pour virer Kombouaré, Leonardo a forcément tout calé avec son successeur ?

Oui, franchement on peut le penser, il y a de grandes chances. Attention à celui qui va arriver ! Ça va être très difficile pour lui.

Cela devrait être Carlo Ancelotti…

Il aura la pression mais, s’il accepte, il sait ce qu’il fait. S’il ne veut pas accepter, il n'accepte pas. Personne ne va lui mettre un pistolet sur la tempe pour qu’il signe son contrat. C’est peut-être un grand entraîneur, mais lui aussi il s’est fait virer à un moment donné. Grand entraîneur, ça ne veut pas dire grand-chose. Les grands entraîneurs, c’est ceux qui ont les grands joueurs, c’est souvent ça. Je ne connais pas trop ses méthodes, je ne regarde pas ce que les autres font. Je n’aime pas copier.

Articles liés