Accès direct au contenu

En soldes

Comment Lyon peut récupérer 40 millions

Dans un communiqué, OL Groupe a expliqué vouloir alléger sa masse salariale de 20 millions d’euros et vendre pour 40 millions d’euros d’ici cinq ans. Le 10 Sport prend les devants et voit ce qu’il est possible de faire dès aujourd’hui.

ALY CISSOKHO

Poste : défenseur, gauche

Valeur : 6 à 8 millions

À quelques jours du mercato d’hiver, il est en première ligne des joueurs susceptibles de quitter l’Olympique Lyonnais. Loin de répondre aux attentes des Gones, et de justifier les 15 millions d’euros investis sur lui en 2009 (15 millions d’euros… 15 millions d’euros !), Aly Cissokho garde tout de même une valeur conséquente sur le marché des transferts. Coté à 4 millions d’euros dans l’Argus du 10, Lyon peut espérer en récupérer 6 à 8 millions d’euros. Sauf si un club anglais entre dans la danse et lâche un chèque entre 10 et 12 millions d’euros, ce qui n’est pas impossible…

YOANN GOURCUFF

Poste : milieu de terrain

Valeur : 5 millions d’euros

Inutile de revenir sur l’état dans lequel se trouve Yoann Gourcuff aujourd’hui… Retenez seulement qu’il fait lui aussi partie des joueurs pouvant partir dès cet hiver. Arsenal, intéressé cet été, pourrait revenir à la charge, même sous la forme d’un prêt payant (environ 4 millions d’euros).

MICHEL BASTOS

Poste : milieu de terrain, gauche

Valeur : 15 millions d’euros minimum

D’accord avec la Juventus en février dernier, Michel Bastos est finalement resté. Mais ses relations avec la Vieille Dame existent toujours et pour 15 millions d’euros, minimum, le Brésilien pliera bagages sur le champ.

LISANDRO LOPEZ

Poste : attaquant

Valeur : 15 à 20 millions d’euros

Régulièrement blessé depuis le début de la saison, Lisandro Lopez revient progressivement à son meilleur niveau. À 28 ans, il reste néanmoins la plus grande valeur marchande de l’Olympique Lyonnais. Et si les Gones négocient correctement, ils peuvent même récupérer de la somme visée. Après trois saisons passées en France, Licha peut envisager un nouvel élan pour sa carrière. Et les écuries intéressées ne manqueront pas de se faire connaître…

DEJAN LOVREN

Poste : défenseur, central

Valeur : 6 à 8 millions d’euros

Dejan Lovren plaît beaucoup à l’AS Rome, un club que connaissent bien les Lyonnais puisqu’ils ont cédé Miralem Pjanic cet été (10 millions d’euros). À 26 ans, le Croate dispose d’une bonne cote et pourra très facilement remplir les caisses lyonnaises à hauteur de 6 millions d’euros, minimum.

MAXIME GONALONS

Poste : milieu de terrain

Valeur : 6 millions d’euros

International français, Maxime Gonalons est surveillé depuis des semaines par plusieurs écuries, dont la Juventus Turin. Des intérêts répétés qui laissent penser que le milieu de terrain serait une des opérations les plus simples à réaliser. Lyon pourrait même se permettre d’être exigeant et de faire monter les enchères…

HUGO LLORIS

Poste : gardien de but

Valeur : 15 millions d’euros

Le meilleur gardien français aurait pu partir l’été dernier. Manchester United et Liverpool s’étaient notamment penchés sur son cas. Après l’Euro, la question de son départ se posera à nouveau et Hugo Lloris fait partie des transferts plus que probables dans les rayons de l’Olympique Lyonnais. Une valeur sûre que le club peut revendre à prix d’or. 15 millions, c’est un minimum. Et comme le marché anglais semble très intéressé par Lloris, le tarif peut vite devenir très élevé…

CONCLUSION
En se séparant de Cissokho cet hiver (8 millions) et en laissant partir Lisandro (15 millions) et Lloris (18 millions) l’été prochain, Lyon peut d’ores et déjà remplir ses objectifs. Et si Jean-Michel Aulas veut conserver les deux derniers éléments, il peut activer d’autres options, comme celle de Michel Bastos (15 millions). Ou d’autres moins lucratives mais plus faciles à réaliser (Lovren, Gonalons).