Foot - ASSE
ASSE : Après les incidents contre Auxerre, les Verts se préparent

Juste après la défaite face à l'AJ Auxerre en barrages, les supporters stéphanois avaient laissé éclater leur colère. Plusieurs d'entre eux avaient pénétré sur la pelouse de Geoffroy-Guichard pour envoyer des fumigènes vers la tribune présidentielle. La commission de discipline de la LFP a décidé de mettre en instruction ce dossier et devrait rendre sa décision le 23 juin prochain. 

L'ASSE n'imaginerait certainement pas terminer la saison de cette manière. Le club stéphanois s'était incliné, aux tirs au but, face à l'AJ Auxerre lors des barrages le 29 mai dernier. Une défaite synonyme de descente pour les Verts, qui ont vécu une année cauchemardesque. Immédiatement après le coup de sifflet final, plusieurs supporters avaient pénétré sur la pelouse de Geoffroy-Guichard, lançant des fumigènes en direction de la tribune présidentielle où se trouvait notamment Roland Romeyer, président du directoire. Après ces graves incidents, l'ASSE publiait un communiqué pour s'en prendre à ces personnes. « Suite aux graves incidents survenus à l’issue de la rencontre ASSE-Auxerre du 29 mai dernier, le club a déposé une plainte ce jour pour violences aggravées, destructions et dégradations de bien public, pénétration sur l’aire de jeu portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens et jets de projectiles présentant un danger pour la sécurité des personnes. Le club entend collaborer de la manière la plus efficace possible avec les services de police pour qu’il soit procédé sans délai à l’identification des fauteurs de trouble et la mise en œuvre des procédures judiciaires subséquentes » a annoncé le club.

Quelles sanctions pour l'ASSE ? 

La commission de discipline de la LFP a décidé de mettre en instruction ce dossier et devrait prendre sa décision le 23 juin prochain. Déjà condamnée par l'instance à un huis-clos total en avril dernier suite au comportement de ses supporters face à l'AS Monaco, l'ASSE risque très gros. Malgré son communiqué, le club devrait être sanctionné lourdement. Selon les informations d'En Vert et Contre Tous, la commission ne compte pas faire de cadeau à l'équipe stéphanoise. Il serait question d'une interdiction de déplacement pour les supporters à l'extérieur, d'un retrait de points avec sursis et délocalisation des matchs à domicile pour une période comprise entre trois et six mois selon le média. Si cela se confirme, les supporters ne devraient pas retourner au stade Geoffroy-Guichard avant la fin de l'année 2022. Les Verts pourraient disputer leur match à Gueugnon comme l'a confié le maire de la ville ce dimanche. « Nous sommes prêts à, évidemment, étudier le dossier et à entrer en discussions avec le club de Saint-Etienne » a déclaré Dominique Lotte. Le coup risque d'être rude pour l'ASSE, qui partirait avec un énorme désavantage la saison prochaine. Reste à savoir si la tendance se confirmera. Réponse le 23 juin prochain. 

Articles liés