Accès direct au contenu

Dangereux

ASSE-Lorient : le discours hallucinant dun arbitre

ASSE-Lorient

Grosse polémique hier avec l’arrêt du match ASSE-Lorient au bout de dix minutes de jeu à peine. Une rencontre qui, pour beaucoup, n’aurait jamais dû démarrer.

Dix minutes de jeu lors de la rencontre opposant Saint-Etienne à Lorient, et l’arbitre, M. Bastien, décide d’arrêter le match, la pelouse étant impraticable. Une décision saluée par Christophe Galtier, même si l’entraîneur a logiquement regretté le fait que les spectateurs viennent pour rien. « On se doit d’apprécier la décision de l’arbitre, M. Bastien, d’arrêter le match. Il devait le faire démarrer mais il l’a vite arrêté. On se doit de protéger l’intégrité physique des acteurs. C’est malheureux pour tous les spectateurs qui ont fait l’effort de venir. C’était injouable. »

Un arbitre savait avant le match
Mais le corps arbitral a-t-il eu autant de jugeote que cela ? Car si la rencontre a été arrêtée à temps, elle n’aurait sans doute jamais dû démarrer non plus, ce qui est aussi de la responsabilité des arbitres. Evitant par la même aux supporters de se déplacer pour rien. Le corps arbitral ne semble en effet pas avoir attendu le début du match pour se rendre compte de la dangerosité de la pelouse. Lamine Gassama, défenseur lorientais, a en effet témoigné, dans des propos relayés par l’Equipe, d’une déclaration hallucinante d’un arbitre. « On n’aurait même pas dû s’échauffer. Pendant l’échauffement, un arbitre m’a dit de faire attention à ne pas me faire mal. » Si le terrain était déjà si dangereux à l’échauffement, quel intérêt de démarrer le match ? Etonnante décision…

Articles liés