Accès direct au contenu

Foot - Juventus

Juventus - Polémique : Deschamps, équipe de France... L'énorme mise au point de Rabiot !

De retour en équipe de France, Adrien Rabiot semble monter en puissance comme en témoignent ses récentes prestations en Bleus avec lesquels il a été réintégré par Didier Deschamps. Et le milieu de terrain de la Juventus compte bien s'imposer durablement.

Il aura donc fallu deux ans à Didier Deschamps pour pardonner à Adrien Rabiot. Une longue punition qui fait suite à la décision de l'ancien joueur du PSG de refuser son statut de réserviste durant la Coupe du monde. En effet, alors qu'il s'attendait à faire partie des 23 joueurs retenus pour disputer le Mondial en Russie, le milieu de terrain de la Juventus était finalement présent parmi les sept réservistes, Steven Nzonzi lui ayant été préféré. Une situation qu'Adrien Rabiot n'avait pas acceptée puisqu'il avait envoyé un mail à Didier Deschamps afin de décliner l'opportunité de faire partie de cette liste des réservistes. Un comportement vivement critiqué par le sélectionneur qui ce sera donc passé des services du milieu de terrain pendant quasiment deux ans avant de le convoquer à nouveau pour les deux premiers rassemblements de la saison suite à ses bonnes prestations avec la Juventus. Titulaire contre le Portugal (0-0) puis contre la Croatie (2-1), Adrien Rabiot s'est d'ailleurs montré convaincant, notamment face aux vice-champions du monde comme l'avait souligné Didier Deschamps : « Adrien a effectué un bon match, comme lors du dernier stage (...) Il a toujours cette aisance et cette qualité technique. Il a amené plus de présence. J’ai trouvé tous mes milieux assez bons dans l’ensemble. Adrien a fait un match solide dans son registre. On voit qu’il est en confiance en ce moment. » 

«Non, je n'ai pas de regrets»

Et si Adrien Rabiot a retrouvé la confiance, c'est d'ailleurs en partie grâce à Didier Deschamps. « J'ai senti la confiance du sélectionneur quand je l'ai appelé pour lui dire que je ne pourrai pas être là en même temps que tout le monde lundi et qu'il m'a dit que ce serait pas grave et qu'il m'attendrait, donc je l'en remercie », assure le milieu de terrain de la Juventus dans une interview accordée à Téléfoot. Désormais de retour en équipe de France, Adrien Rabiot souhaite tirer un trait sur le passé pour aller de l'avant, sans pour autant afficher des regrets sur son comportement : « Non, je n'ai pas de regrets. Cela s'est passé comme ça, ce sont des choses qui ont été faites et je suis passé au-delà. Maintenant le principal c'est le présent et le futur. » Et le futur, c'est bien évidemment l'Euro qui aura lieu en juin prochain. Sans se projeter aussi loin, l'ancien joueur du PSG compte toutefois bien s'installer durablement en Bleus. « Pour l'instant, l'objectif c'est d'être rappelé à chaque rassemblement. À plus long terme, bien sûr que l'objectif c'est d'être dans le groupe pour l'Euro », ajoute-t-il. Une chose est sûre, après plus de deux ans d'absence, il faut désormais compter sur Adrien Rabiot pour le futur de l'équipe de France.

Articles liés