Accès direct au contenu

Foot - Real Madrid

Real Madrid : Karim Benzema n'a jamais autant fait l'unanimité !

De retour en équipe de France depuis quelques mois, Karim Benzema fait désormais l'unanimité après la victoire des Bleus lors de la Ligue des Nations.

Juste avant l'Euro, Didier Deschamps a réservé une sacrée surprise en rappelant Karim Benzema après quasiment six ans d'absence. Et l'attaquant du Real Madrid n'a pas mis longtemps à se rendre indispensable. Auteur de quatre buts à l'Euro, l'ancien Lyonnais aura été l'une des rares satisfactions des Bleus cet été. Et à l'occasion du Final 4 de la Ligue des Nations, Karim Benzema a confirmé son nouveau statut. Buteur contre la Belgique en demi-finale (3-2), le numéro 9 du Real Madrid a récidivé contre l'Espagne en finale par le biais d'une magnifique frappe qui a permis aux Bleus d'égaliser avant de l'emporter contre la Roja (2-1). Karim Benzema décroche donc un premier trophée internationale mais en vise un bien plus important. « S’il faut aller chercher la Coupe du Monde 2022 maintenant ? Déjà, je vais profiter de celui-là (de ce titre) et après petit à petit se qualifier et aller la chercher », confiait-il au micro de M6. Ses prestations en Bleus font d'ailleurs l'unanimité au Real Madrid qui réclame le Ballon d'Or pour son attaquant. « Félicitations à l’Équipe de France et à tous les fans de football en France pour le titre extraordinaire remporté en Ligue des nations. Et félicitations à notre joueur spectaculaire, Karim Benzema, Ballon d’Or », peut-on lire sur le compte Twitter du Real Madrid.

Benzema a impressionné tout le monde

après la victoire contre l'Espagne, Didier Deschamps n'a d'ailleurs pas manqué d'encenser son attaquant. « Karim est un joueur essentiel. Il l'a prouvé sur ces deux matchs-là. Il a une qualité évidente, il est dans la lignée de ce qu'il réalise en club. Il a la rage de vaincre et c'est quelque chose de très communicatif. Je suis heureux pour lui, il a besoin de cela, car il ne va sûrement pas jouer quatre ou cinq compétitions derrière. Il a tout fait pour atteindre ce trophée. Même s'il était déjà à un très, très bon niveau, il s'est amélioré dans plein de domaines, footballistiquement déjà dans sa participation au jeu. Ce n'est pas le même joueur qu'en 2015, physiquement notamment, il faut voir comme il est affûté. Et humainement, sa situation n'est plus la même, il a gagné en maturité. Il est au top niveau depuis un moment et je suis très content qu'il puisse avoir des moments de joie en équipe de France. Pour l'avenir, c'est quelque chose d'important », confiait le sélectionneur des Bleus en conférence de presse. Luis Enrique s'est également incliné devant Karim Benzema. « Quand une équipe vient de marquer, normalement, l'autre est KO. C'est le moment de remuer le couteau dans la plaie. Mais Karim Benzema met un but splendide, extraordinaire... On ne s'attendait pas à cela. C'est dommage qu'on n'ait pas pu savourer le but et mettre plus de pression », assure l'entraîneur de la Roja, lui aussi en conférence de presse.

Articles liés