Accès direct au contenu

N’est-ce pas monsieur Blanc ?

Pour Deschamps Nasri est mal utilise

le10sport

Samir Nasri est taillé de partout. Mais Didier Deschamps a pris sa défense. Il sait que le joueur de Manchester City a le talent pour réussir en Bleu. Si on l'utilise à la bonne place...

Ces derniers temps Samir Nasri est la cible numéro 1 des critiques. Ses détracteurs se multiplient de jour en jour et se font un malin plaisir à l’attaquer suite à ses piètres prestations en Bleu. Les critiques se déchaînent. Tout le monde attend plus du joueur des Citizens, et en premier lieu le sélectionneur Laurent Blanc. Entre ses performances en club (dont sa première sortie avec Manchester City) et en Equipe de France, l'écart est conséquent. Mais il faut rappeler que le nouveau citizen évoluait sur un côté comme la plupart du temps chez les Gunners... C’est peut-être simplement ça le problème. Les côtés qui coincent en Bleus entre les caprices de divas de Florent Malouda et Franck Ribéry, pas non plus indispensable. Si on n'ignore encore si Laurent Blanc alignera Nasri demain contre la Roumanie, l'ancien marseillais peut compter sur le coach de l'OM, Didier Deschamps, pour le soutenir.

Deschamps : «Nasri, ce n'est pas un problème aujourd'hui.»

En effet, Didier Deschamps est un soutien de taille : «Ce n'est pas facile pour lui. Il sait qu'il doit être très bon car il est attendu. Pas par le sélectionneur car je ne crois pas qu'il le remette en cause. M'vila, par exemple, n'évolue pas dans le même climat. Il est relâché. Donc il tente plus, même s'il est plus défensif. Nasri a la qualité et le talent. Il le prouve en club. Nasri, ce n'est pas un problème aujourd'hui.» a déclaré Didier Deschamps dans les colonnes de l'Equipe. Un prlblème qui semble être plus certainement la manière dont Laurent Blanc l'utilise: « Il faut seulement faire en sorte que chacun trouve ses repères dans un registre bien précis. Samir évoluait beaucoup sur un côté, à Arsenal. C’est là qu’il a commencé à Manchester City. Comme Zizou à l’époque du grand Real Madrid ». Blanc comprendra-t-il le message ? Didier Deschamps, en prime, n'hésite pas à confier que les Bleus n'ont aucune chance de gagner l'Euro aujourd'hui: « Dire que la France va gagner l'Euro, c'est impossible aujourd'hui. Laurent est lucide. Il sait que beaucoup d'équipes ont de l'avance sur nous... L'Espagne, l'Allemagne, les Pays-Bas. La question aujourd'hui, ce n'est pas de savoir si on peut rivaliser avec elles, c'est de se qualifier ».