Accès direct au contenu

Mise au point

MVila, Griezmann, Mavinga : le coup de gueule de Deschamps

Didier Deschamps s’était fait plutôt discret depuis la fameuse affaire de la sortie des cinq Espoirs avant Norvège-France. Le patron des Bleus est sorti de son silence et ne mâche pas ses mots.

La sortie nocturne de cinq joueurs Espoirs (M’Vila, Griezmann, Mavinga, Ben Yedder et Mbaye Niang) trois jours avant le barrage retour perdu face à la Norvège (3-5) n’en finit plus de faire parler. Quasiment tous les entraîneurs ont donné leur avis, le Stade Rennais a sanctionné. Mais on attendait toujours la réaction d’une personne importante : Didier Deschamps, le sélectionneur de l’équipe de France. Sur Eurosport, Deschamps a enfin donné son avis sur la question. Un avis pour le moins cinglant. « On a vu une attitude inadmissible de la part des joueurs. J’ai beaucoup de mal avec ce qui s’est passé entre les deux matches, car ça a amené un échec sportif qui a coûté la tête du sélectionneur. » Pointant notamment le manque de professionnalisme des cinq Bleuets, Didier Deschamps ne semble pourtant pas si étonné que cela.

Rien contre M’Vila en particulier
Encore plus que la faute en elle-même, ce qui donne encore plus de poids à la faute selon Deschamps, c’est la distance que les joueurs ont parcouru pour une soirée… « Ce qui s’est passé là, la manière dont ça s’est passé, les risques qu’ils ont pris, parce que Le Havre - Paris, ça ne se fait pas en cinq minutes en voiture, en plus avec un match qualificatif pour l’Euro au bout, c’est d’une aberration totale. J’essaie de comprendre, de me mettre à la place, mais là j’ai beaucoup de mal. » Toutefois, Didier Deschamps, au contraire de beaucoup, refuse d’en faire un cas personnel. Alors que Yann M’Vila, par sa notoriété, a été mis bien plus en avant que les quatre autres qui ont pourtant commis la même faute, Deschamps, de son côté, se refuse à l’attaque personnelle. « Les cinq sont logés à la même enseigne », assure-t-il.