Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Equipe de France : Ribéry répond aux mises en garde de la FFF et de Platini

Absent de la Coupe du monde avec le France, Franck Ribéry a décidé par la suite de prendre sa retraite internationale. Une décision qui n’en finit plus de faire parler.

Après l’annonce de Franck Ribéry concernant l’arrêt de carrière avec la France, de nombreuses réactions se sont fait entendre notamment celle de Noël Le Graët. Le président de la FFF avait ainsi déclaré : « Ce n'est pas à lui de le faire. Si Ribéry, dans quelques mois, est en super forme avec son club et qu'il est indispensable au football français, il sera convoqué ». De son côté, le joueur du Bayern Munich a voulu remettre les choses au clair.

« JE VEUX ARRÊTER LA SÉLECTION »

Dans un entretien pour Die Welt, Franck Ribéry a abordé son retour avec le Bayern Munich, mais il s’est également exprimé sur sa décision d’arrêter avec l’équipe de France. L’international a ainsi confirmé son choix malgré les différentes mises en garde : « Je l’ai déjà dit, je veux arrêter la sélection. Nous sommes d’accord avec l’entraineur, Didier Deschamps. A l’avenir, je voudrais me concentrer pleinement sur le Bayern Munich. Je ne veux pas en dire plus. Cela reste ma décision ».

RIBÉRY RISQUE UNE SUSPENSION

Dans ce conflit opposant la FFF à Franck Ribéry, l’UEFA était intervenu. Il y a quelques jours, Michel Platini avait alors déclaré que si le joueur ne répondait pas aux convocations, il risquait une sanction : « Est-ce que Franck Ribéry va revenir en équipe de France? Je n’ai aucune information là-dessus. Ce n’est pas une décision du joueur, elle viendra de l’équipedeFrance et surtout de l’entraîneur. Franck Ribery ne peut tout simplement pas décider s’il jouera ou non pour la France. Si Didier Deschamps le convoque, il doit venir en équipe nationale. S’il ne vient pas, il prendra trois matchs de suspension avec le BayernMunich. C’est écrit dans le règlement de la FIFA. Je ne le comprends pas. Il est Français, l’Euro se déroule en France en 2016… ».

Articles liés