Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Équipe de France : Malouda et la « haine » autour des Bleus

S’il n’a plus porté le maillot de l’équipe de France depuis l’Euro 2012, Florent Malouda n’en reste pas moins un observateur avisé de l’actualité des Bleus.

Condamnée par une très large majorité d’observateurs du ballon rond après le match aller des barrages d’accession au Mondial 2014 en Ukraine, l’équipe de France a retourné l’opinion en se qualifiant héroïquement au terme d’un match retour époustouflant. Une versatilité qui n’étonne pas Florent, international français exilé aujourd’hui à Trabzonspor, en Turquie.

« RIEN N’A CHANGÉ AUTOUR DE L’ÉQUIPE DE FRANCE»

« Rien n’a changé autour de l’équipe de France. Il y a une atmosphère qui n’est pas toujours positive, et ça ne va pas changer. Après le match aller à Kiev, beaucoup de gens ont condamné l’équipe de France, ont déchargé leur frustration. Parfois c’était limite de la haine… Ça fait partie malheureusement de l’environnement de l’équipe nationale. Mais au match retour, ils ont démontré qu’ils y ont cru. C’était une belle preuve d’humilité, de force, de courage et de détermination. Et d’un seul coup, pas au niveau des supporters mais surtout au niveau médiatique, tu vois que subitement tout le monde y a cru… », a confié le milieu gauche dans un entretien accordé à BeIN SPORT.

SA MISE À L’ÉCART À CHELSEA TOUJOURS EN TRAVERS DE LA GORGE

Ce dernier est également revenu sur sa dernière saison passée à Chelsea, qu’il a passé complètement à l’écart du groupe professionnel sur décision de Roberto Di Matteo puis Rafael Benitez, en regrettant notamment le manque de soutien de la FFF. « Dans d’autres pays, ça se serait passé autrement. Un international qui est suspendu un an après avoir gagné la Ligue des Champions, il aurait reçu le soutien de sa fédération. Dans les grandes nations de football, ça ne pourrait pas exister, ça. Mais bon ça ne me gêne pas, j’ai plus de 700 matches professionnels au compteur, je connais le milieu. C’est comme ça en France. Ça ne m’a pas empêché de revenir et d’être performant », a-t-il ajouté.

Articles liés