Accès direct au contenu

Foot - Equipe de France

Equipe de France : Griezmann est-il l’avenir du football français ?

Antoine Griezmann

Régulier au plus haut niveau depuis plusieurs saisons en Liga, en constante progression, Antoine Griezman a tout pour devenir un futur titulaire de l’équipe de France.

Troisième meilleur buteur de Liga, devant notamment Lionel Messi, Antoine Griezmann poursuit son incroyable ascension débutée il y a 5 ans sous les couleurs de la Real Sociedad. Tout sauf une surprise en Espagne, où il est considéré comme l’un des meilleurs joueurs du championnat. Car si en France, le grand public commence tout juste à connaître et s’intéresser à Griezmann, de l’autre côté des Pyrénées, le Français impressionne observateurs et techniciens depuis un moment.

UN FUTUR BERGKAMP ?

A 23 ans, Antoine Griezmann a ainsi entamé sa 5e saison avec l’équipe première de la Real Sociedad et est devenu depuis longtemps un titulaire indiscutable et même le meilleur joueur de l’effectif. Pratiquement jamais blessé (35 matchs par saison minimum), régulier, le Français est loué pour sa polyvalence sur le front de l’attaque, sa vitesse, mais surtout la qualité de ses déplacements, sa finesse technique, sa précision devant le but et son sens inné du collectif. Fan de Dennis Bergkamp, Griezmann cultive, il est vrai, de plus en plus les mêmes caractéristiques que son idole.

ARSENAL ET LE BAYERN INTÉRÉSSÉS

Tant et si bien que les plus grosses écuries européennes s’intéressent fortement à lui pour juin prochain. A commencer par l’Arsenal d’Arsène Wenger qui suit depuis très longtemps l’évolution de l’Espagnol d’adoption, mais aussi le Bayern Munich de Pep Guardiola, qui il y a deux ans déjà, lorsqu’il était encore en poste au Barça, avait tenté de le recruter. Plus qu’une promesse donc, Antoine Griezmann est aujourd’hui une confirmation. Celle d’un talent brut, travailleur et doté d’un état d’esprit et d’une camaraderie loués par tous les entraîneurs qui l’ont eu sous leurs ordres. Didier Deschamps ferait d’ailleurs bien de s’attarder un peu plus sur le garçon pour la prochaine Coupe du monde.

Articles liés