Équipe de France : Deschamps confirme un malaise avec l’un de ses joueurs
Guillaume de Saint Sauveur

En conflit par le passé avec Adrien Rabiot et notamment au moment de la Coupe du Monde 2018 lorsque le milieu de terrain de la Juventus avait refusé d’être réserviste, Didier Deschamps revient sur cette période et se félicite de l’amélioration de ses rapports avec le joueur qui est aujourd’hui un élément majeur des Bleus.

Ce n’est plus un secret, la relation entre Adrien Rabiot et Didier Deschamps n’a pas toujours été idyllique, surtout lorsque l’ancien joueur du PSG avait diffusé une lettre en 2018, faisant savoir qu’il n’acceptait pas le statut de réserviste pour la précédente Coupe du Monde et ne s’était donc pas mis à la disposition du sélectionneur national. Depuis, les rapports se sont apaisés entre les deux hommes, et Rabiot s’est même imposé comme un titulaire indiscutable de l’équipe de France pour ce Mondial au Qatar.

« Il y a eu malheureusement une pause… »

Interrogé samedi en conférence de presse, Deschamps est revenu sur ce malaise avec Adrien Rabiot : « C'est lui sur le terrain et le plan humain, je ne le découvre pas, même s'il y a eu malheureusement une pause à un moment pour différentes raisons. Il est dans la continuité de ce qu'il fait avec son club. Sur le plan humain, il est comme il est, je le connais bien. Si ce n'est qu'il a enlevé des choses qui pouvaient le gêner à une période... », indique le sélectionneur de l’équipe de France.

Rabiot, indispensable chez les Bleus

Deschamps poursuit sur le milieu de terrain de la Juventus : « Aujourd'hui c'est un milieu complet. Il se définit comme un joueur d'équilibre. Ce n'est pas négatif. Il est capable d'être aussi performant sur le plan défensif qu'offensivement. Il sent et sait où il doit être ». Le message est passé.

Articles liés