Accès direct au contenu

Décortiqué

EDF : les cinq axes de la méthode Deschamps

Didier Deschamps

Didier Deschamps a pris le pouvoir depuis deux mois à peine chez les Bleus, mais on peut déjà ressentir sa patte. Dans son édition du jour, le Parisien détaille la méthode Didier Deschamps. En six axes.

Deschamps, un homme impliqué
Didier Deschamps met le bleu de chauffe quand il se retrouve sur la pelouse pour les entraînements. Alors que Laurent Blanc choisissait volontiers de prendre du recul et de laisser Jean-Louis Gasset, sont adjoint, aller au mastic, Deschamps ne laisse ce soin-là à personne. C’est lui qui, sur la pelouse, donne les consignes.

Deschamps, un homme pointilleux
De par son expérience à la Juventus, Chelsea ou encore avec les Bleus, Didier Deschamps a appris à être extrêmement rigoureux et cela se voit durant les séances. En effet, Didier Deschamps stoppe régulièrement ses troupes pour une mise au point lors des mises en place tactiques. Avec pédagogie, toujours.

Deschamps, un homme strict
Avec Didier Deschamps, cela ne rigole plus. Le sélectionneur des Bleus est bien décidé à ne pas laisser passer les écarts sur lesquels Laurent Blanc, qui marchait pourtant sur les braises de Knysna, était plutôt coulant. Entre les règles de vie avec plus d’interdits et des amendes qui ont grimpé, Deschamps punit.

Deschamps, un homme efficace avant d’être esthète
Sous le règne de Deschamps, le beau jeu c’est fini. Ou en tout cas, ce n’est plus du tout la priorité, alors que Laurent Blanc a toujours eu ce crédo en tête. Cela se voit notamment par le choix de ses défenseurs (exit Mexès, le relanceur) et son numéro 6, plus proche de Deschamps joueur que de Pirlo…

Deschamps, un bon communicant
Didier Deschamps a bien compris que la communication face la presse était un pan important de son métier. Blanc avait ses « Je crois que bon », Domenech son mépris… Didier Deschamps, de son côté, ne semble ni sur la défensive, ni intimidé par la presse. Bossant sa com’, Deschamps donne du coup l’impression d’être à l’aise dans l’exercice.