Accès direct au contenu

Parole de président

EDF, PSG, Zidane : Blanc se livre enfin

Laurent Blanc

Après plusieurs semaines (mois) de silence, Laurent Blanc est enfin sorti de sa réserve sur le plateau de Canal Plus. Et n’a pas hésité à évoquer les sujets qui fâchent.

EDF : Blanc est parti faute de propositions
Laurent Blanc, sur le plateau de Canal Plus, a fait sa première apparition médiatique depuis sa dernière conférence de presse avec les Bleus. L’occasion de donner de ses nouvelles, bien sûr. « Ca va bien, j’ai fait exactement ce que tout le monde fait en vacances. J’ai passé du temps avec ma famille. Et j’ai même joué au football. » Mais aussi de rétablir quelques vérités sur les conditions de son départ de l’équipe de France. « Je suis parti parce que mon employeur ne voulait pas me renouveler. Dans un projet sportif, il y a deux personnes qui peuvent décider, l’employeur et l’employé. Si je n’ai pas renouvelé, c’est qu’il n’y avait pas accord. (...)Quand on employeur met du temps, tu prends la décision pour lui. Il n’y a pas eu de proposition. » Et pour ceux qui penseraient que les problèmes relationnels avec les joueurs ont été l’une des causes de son départ, Blanc se veut très clair. « Mon départ de la sélection, ce n’est pas la cause des joueurs. » Pour autant, pas question de donner son avis sur la possibilité qu’aura Deschamps, demain, de convoquer à nouveau Samir Nasri en Bleu. « Samir Nasri ? C’est son problème. »

PSG : Blanc les voie gagner la LdC dans 4-5 ans
Laurent Blanc ne pouvait pas, soirée Ligue des champions oblige, esquiver la question du PSG. Et notamment de ses chances en Ligue des champions. « Le PSG, au niveau de l’Europe, manque de vécu. Mais avec les moyens économiques qu’ils ont, dans les 4-5 prochaines années, ils pourront être des candidats sérieux à la victoire en Champions League », affirme Blanc, qui a par ailleurs livré un avis assez tranché sur le dossier Ronaldo, et la possibilité qu’il vienne, à l’avenir, au PSG. « Les chiffres que l’on évoque, je trouve ça assez indécent. On peut admettre que dans ce marché, il ne soit pas rémunéré à sa juste valeur, mais il ne faut pas que ça ne sorte comme ça. » Pour autant, impossible de refuser l’apport d’une telle star. « Cristiano Ronaldo, c’est un plus énorme pour n’importe quelle équipe. Si le PSG peut l’avoir, tant mieux. »

Zidane : Blanc confirme ses envies d’entraîneur
Pour finir, Laurent Blanc a lâché quelques confidences sur l’avenir de quelqu’un qui connaît très bien : Zinédine Zidane. Rien de vraiment neuf, mais plus une confirmation. Devenir coach est bien dans les plans de Zizou. « Zinédine, j’en ai eu la confirmation puisque j’ai discuté avec lui, il veut essayer de faire ce métier-là. »