Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Coupe du monde Brésil 2014 - Riolo : « Sept ans après, l’équipe de France est enfin cohérente »

France - Pays-Bas

Alors que les Bleus ont plutôt convaincu mercredi soir face aux Pays-Bas, le consultant Daniel Riolo a distribué ses points après le match.

Très critiquée il y a encore peu de temps, l’équipe de France est aujourd’hui dans une spirale positive, dans la foulée du barrage retour au scénario rocambolesque remporté face à l’Ukraine. Pour leur premier match amical de préparation à la Coupe du monde 2014 au Brésil, les Bleus ont en effet disposé assez tranquillement des Pays-Bas mercredi soir, suite à des buts de Karim Benzema et Blaise Matuidi (2-0). Réagissant au scénario de la rencontre, l’éditorialiste de RMC Daniel Riolo a affiché sa satisfaction.

« NOS BLEUS VONT DEVENIR LES PLUS BEAUX DU MONDE »

« Les enseignements : on a les noms pour la défense. Le milieu Matuidi, Cabaye, Pogba est partant certain. Devant, avec Ribéry et Benzema, c’est Valbuena, pas vraiment à droite, plutôt libre, qui tient la corde. Bonne nouvelle, pour lui, pour les Bleus, ce n’est plus le meilleur de l’équipe. Tout le monde est ainsi à sa place. Après cinq ans d’attente (2008), Benzema est enfin leader technique dans cette équipe. Sept ans après (2006), l’équipe de France est enfin cohérente. Cette victoire contre une sélection de renom va relancer l’enthousiasme. Nos Bleus vont devenir les plus beaux du monde et la victoire au Mondial va devenir envisageable », a-t-il déclaré.

 « IL S’AGIT DE PARTIR AU BRÉSIL, LA FLEUR AU FUSIL »

Le journaliste a toutefois rappelé l’échec de l’Euro 2012, qui était arrivé après une victoire probante face à l’Allemagne en match amical. « Après 2008, 2010 et 2012, la France a besoin de ça. Cette équipe de France séduit à nouveau. Il y a deux ans, avant l’Euro, une belle victoire en Allemagne avait fait croire au meilleur. Mais c’était il y a deux ans, un siècle. On a oublié. Il faut oublier. Car il s’agit de partir au Brésil la fleur au fusil, comme en 14. Il y a un siècle… ».

Articles liés