Coupe du monde 2022 : Messi menacé au Qatar, nouvelle sortie surréaliste
Bernard Colas -
Journaliste
Passionné de sport, de cinéma et de télévision (à l’écran comme derrière) depuis son enfance, Bernard est journaliste pour le 10 Sport depuis 2018. Plus habile clavier en main que ballon au pied, il décide de couvrir principalement un sport adulé, critiqué et détesté à la fois (le football) et un sport qui n’en est pas un (le catch).

Accusé d’avoir piétiné le maillot du Mexique après la victoire de l’Argentine (2-0), Lionel Messi a été pris à partie par le boxeur Canelo Alvarez. Une charge qui n’a pas plu à Sergio Agüero, répondant au boxeur mexicain sur les réseaux sociaux pour soutenir son ancien coéquipier. De quoi faire réagir Alvarez.

Après sa défaite contre l’Arabie saoudite (1-2), l’Argentine était sous pression face au Mexique, une rencontre remportée par l’Albiceleste (2-0), portée par un Lionel Messi décisif à l'origine des trois buts de son équipe depuis le début de la compétition au Qatar. La joie était immense dans le vestiaire argentin, où l’euphorie a gagné tous les joueurs. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, on y voit notamment La Pulga repousser avec les pieds un maillot du Mexique, de quoi susciter l’énorme colère du boxeur Canelo Alvarez.

Attaqué par un boxeur mexicain, Messi reçoit le soutien d’Agüero

« Avez-vous vu Messi nettoyer le sol avec notre maillot et notre drapeau ? Il devrait demander à Dieu que je ne le trouve pas. Tout comme je respecte l'Argentine, vous devez respecter le Mexique. Je ne parle pas du pays, je parle de Messi à cause de ce qu'il a fait », a lâché sur Twitter le boxeur mexicain, qui a reçu une réponse de Sergio Agüero, volant au secours de Lionel Messi. « Monsieur Canelo, ne cherchez pas d'excuses ou de problèmes, vous ne devez certainement pas connaître le football et ce qui se passe dans un vestiaire. Après le match, les maillots sont toujours au sol à cause de la transpiration », a expliqué l’ancien attaquant de Manchester City.

« Ne sois pas hypocrite »

Une réponse qui n’a pas convaincu le principal intéressé. « Toi aussi connard... tu m'écrivais oh oh Canelo et maintenant tu pleures. connard », a lâché Canelo Alvarez sur Twitter. La réponse du camp argentin est désormais attendue…

Articles liés