Coupe du Monde 2022 : Di Maria provoque un clash, la réponse tombe
Guillaume de Saint Sauveur

Alors qu’Angel Di Maria a gardé un souvenir amer de sa collaboration avec Louis Van Gaal du côté de Manchester United, il a dernièrement adresse un tacle au technicien néerlandais qu’il affrontera vendredi en quart de finale de Coupe du Monde. Et le sélectionneur des Pays-Bas s’est accordé un droit de réponse…

Passé par Manchester United lors de la saison 2014-2015, après son expérience au Real Madrid et juste avant celle du PSGAngel Di Maria n’aura passé qu’un an chez les Red Devils. Une expérience peu concluante pour l’international argentin, qui semble particulièrement mal vécu sa collaboration avec Louis Van Gaal en Premier League, et Di Maria ne s’est pas privé pour faire savoir au monde entier tout le monde qu’il pensait de son ex-entraîneur du côté de Manchester.

« Le pire entraîneur de ma carrière »

Interrogé par le média italien Libero, l’ancien joueur du PSG a sèchement taclé Louis Van Gaal, responsable selon lui de son expérience décevante à Manchester United : « Mon problème à Manchester, c’était l’entraîneur. Van Gaal a été le pire de ma carrière. Je marquais, je faisais des passes décisives, et le lendemain, il me montrait mes passes mal placées. Il me déplaçait d’un jour à l’autre, il n’aimait pas que les joueurs soient au-dessus que lui », a tout simplement lâché Di Maria, qui retrouvera Louis Van Gaal vendredi en quart de finale de la Coupe du Monde à l’occasion du choc Pays-Bas/Argentine. Et le sélectionneur néerlandais s’est accordé un droit de réponse envers l’ancien numéro 11 du PSG.

Van Gaal utilise Depay pour répondre

« C’est un très bon joueur de foot, et il avait des soucis personnels quand il était à Manchester. Le pire entraîneur qu’il ait connu ? C’est triste qu’il ait dit ça, c’est la première fois que j’entends une telle chose. Un coach doit prendre des décisions, ici à mes côtés j’ai un joueur avec qui j’ai eu des problèmes, mon Memphis, mais maintenant on s’embrasse, on s’embrasse sur la bouche même s’il faut. Je ne l’avais pas aligné dans cette demi- finale de 2014, et parfois on prend des décisions difficiles, ou on se trompe », a lâché Van Gaal ce jeudi en conférence de presse, à côté d’un Memphis Depay relativement surpris mais amusé. Quoi qu’il en soit, le message est passé pour Di Maria

Articles liés