Tour de France
Il croit avoir gagné… mais se trompe (vidéo)

Ce mardi, lors de la 4ème étape du Tour de France, c’est Wout Van Aert, le maillot jaune, qui s’est imposé au terme d’un gros effort en solitaire dans les derniers kilomètres. Abonné aux deuxièmes places sur cette Grande Boucle, le coureur de la Jumbo Visma s’est enfin imposé. Une victoire qu’a cru décrocher Jasper Philipsen. Ce qui a donné lieu à une image plutôt insolite à l’arrivée. 

Après 3 étapes au Danemark, le peloton du Tour de France était enfin de retour dans l’Hexagone. Ce mardi, la 4ème étape reliait Dunkerque à Calais. Une étape qui sur le papier semblait d’ailleurs promise aux sprinteurs, malgré quelques difficultés. De son côté, Magnus Cort Nielsen (EF-Easypost) en a lui profité pour se glisser dans l’échappée pour accroitre son avance au classement du maillot blanc à pois rouges. Tout le monde s’est ensuite regroupé, mais lors de la dernière difficulté de la journée, le train de la Jumbo Visma a décidé d’accélérer les choses et le peloton a fini par totalement exploser. Plus fort que tout le monde, le maillot jaune Wout Van Aert en a alors profité pour s’échapper et terminer l’étape en solitaire, levant ainsi enfin les bras en vainqueur. 

Van Aert gagne enfin 

Wout Van Aert peut enfin avoir le sourire, il a réussi à décrocher sa première victoire sur ce Tour de France. En effet, depuis le début à Copenhague, le coureur de la Jumbo Visma était un peu malchanceux. Lors des 3 étapes au Danemark, Van Aert a à chaque fois terminé à la deuxième place, ce qui ne l’avait toutefois pas empêché de récupérer le maillot jaune. 

« Un truc de fou ! »

A l’arrivée, Wout Van Aert était ainsi plus heureux que jamais. Et dans des propos rapportés par L’Equipe, le maillot jaune du Tour de France a laissé éclater sa joie, lâchant : « Un truc de fou ! Sur le papier, une étape comme celle-ci se termine au sprint, c'est presque impossible d'arriver tout seul. C'est une victoire exceptionnelle pour moi. Dans le final, j'avais 20 secondes. Mais 20 secondes, ce n'est rien pour un peloton. On dit en général que la troisième fois est la bonne, pour moi c'est la quatrième. J'en avais assez de prendre des risques au sprint. Mieux vaut arriver seul ! ».

« C'est moi qui me tape la honte »

Jasper Philipsen était aussi lui plus heureux que jamais en réglant le sprint du peloton, finissant ainsi à la deuxième place. Le fait est que le coureur Alpecin pensait avoir gagné cette 4ème étape du Tour de France alors que Wout Van Aert venait de l’emporter 8 secondes auparavant. Une image insolite et c’est d’ailleurs quelques mètres après avoir franchi la ligne que Philipsen a été prévenu par Christophe Laporte qu’il n’était que deuxième. Une image insolite de ce début de Tour de France. A propos de cette bourde, le principal intéressé a d’ailleurs expliqué, rapporté par L’Equipe : « J'ai cru avoir gagné pendant cinq secondes. Ça fera des images marrantes avec le temps. On était trop loin dans la montée, je ne l'ai pas vu partir. Alexander Kristoff a lui aussi sprinter pour la victoire, mais c'est moi qui ai passé la ligne et qui ai célébré donc c'est moi qui me tape la honte ». 

Articles liés