Tour de France
Le maillot jaune fait exploser le peloton et gagne enfin

Ce mardi, les coureurs du Tour de France disputaient la 4étape de la Grande Boucle. De retour en France après 3 étapes au Danemark, le peloton est parti de Dunkerque pour rejoindre Calais. Une étape promise sur le papier aux sprinteurs, mais avec une dernière difficulté à 10 kilomètres de l’arrivée, ça a fait de gros dégâts. Et c’est Wout Van Aert, le maillot jaune, qui a été le plus fort ce mardi. Le10Sport vous propose de revenir sur cette 4ème étape du Tour de France. 

Après une journée de repos ce lundi qui a permis aux coureurs du Tour de France de revenir dans l’Hexagone après 3 jours du côté de Danemark, le peloton a donc recommencé la compétition. Le rendez-vous était alors pris dans le nord de la France pour une étape entre Dunkerque et Calais, longue de 171,5 kilomètres. Au programme, quelques ascensions de 4ème catégorie, des reliefs qui ont d’ailleurs été décisifs pour la victoire finale. 

Une échappée pas si inutile pour Cort Nielsen

Il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour assister à la première attaque lors de cette étape du Tour de France. Dès le départ réel donné, ce sont Anthony Perez (Cofidis) et Magnus Cort Nielsen (EF-Easypost) qui sont partis à deux devant. Au fil des kilomètres, les deux hommes ont alors pris leurs distances avec le reste du peloton, allant jusqu’à compter près de 7 minutes d’avance, faisant alors qu’Anthony Perez, le maillot jaune virtuel. En tête, Cort Nielsen en a alors profité pour accroitre son avance au classement du maillot blanc à pois rouge, celui du meilleur grimpeur. En effet, le Danois a récolté des points précieux, cumulant désormais 11 unités. Une fois le travail effectué, le coureur de l’équipe EF-Easypost s’est quelque peu relevé, laissant alors partir Anthony Perez seul à près de 45 kilomètres de l’arrivée à Calais. Des efforts qui n’ont pas pu permettre au coureur de l’équipe Cofidis de s’imposer.  

Le peloton a explosé, Van Aert gagne enfin 

On s'attendait alors que cette étape se règle lors d'un sprint massif. Une fois Anthony Perez repris, le peloton s’est alors mis en ordre de marche et cela a commencé à se tendre en tête. Un peloton qui a alors totalement explosé dans la dernière difficulté du jour à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. C’est le train de la Jumbo Visma qui a tout dynamité et Wout Van Aert, maillot jaune sur les épaules, a alors pris les devants, Adam Yates et Jonas Vingegaard n’ayant pas réussi à le suivre. Le Belge a ainsi rapidement pris de l’avance sur ses poursuivants. Et avec ses qualités de rouleur, Van Aert s’est envolé vers la victoire. Le maillot jaune n’a jamais pu être repris et a enfin levé les bras en vainqueur après avoir terminé 2ème lors des 3 premières étapes du Tour de France

Le classement de l’étape : 

1- Wout Van Aert 
2- Jasper Philipsen + 8sec
3- Christophe Laporte + 8sec
4- Alexander Kristoff + 8sec
5- Peter Sagan + 8sec

Van Aert accentue son avance au général

Habitué à la deuxième place jusqu’à présent sur ce Tour de France, Wout Van Aert gagne donc enfin. Un succès qui permet au coureur de la Jumbo Visma d’accentuer son avance au classement général. En effet, Van Aert compte désormais 25 secondes d’avance sur son dauphin, Yves Lampaert et 32 secondes sur Tadej Pogaçar, 3ème du classement général après cette 4ème étape du Tour de France

Articles liés