Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : L’immense déception de Pinot après son abandon !

Obligé de quitter le Tour de France, suite à une déchirure musculaire, Thibaut Pinot admet que cet abandon reste le moment le plus difficile dans sa carrière.

C’est un véritable coup dur pour Thibaut Pinot. Victime d’une déchirure musculaire, le leader de la FDJ-Groupama n’a pas eu d’autre choix que d’abandonner sur cette 18e étape du Tour de France ce vendredi, finalement arrêtée par les organisateurs après un violent orage. Le Tricolore quitte donc la Grande Boucle à deux jours de l’arrivée sur les Champs-Elysées, lui qui était dans la course pour la victoire finale. Pinot revient sur ce moment plus que compliqué, le tout dans des déclarations relayées par Le Dauphiné.

« Est-ce la plus grosse déception de ma carrière ? Oui »

« Depuis hier (jeudi), j’ai ressenti une douleur très vive, comme une déchirure. Hier, j’ai serré les dents comme je pouvais, mais ce matin, j’avais très mal. Ça n’a pas tenu. Je me suis toujours battu. J’y croyais. Il y avait toujours cette petite part de chance que ça passe… mais ça n’est pas passé. Est-ce la plus grosse déception de ma carrière ? Oui. Je sentais que depuis dimanche dans les Pyrénées, j’étais capable de le faire. Je suis sûr que je l’aurais fait, j’en étais convaincu, rien ne pouvait m’arriver… Mais on ne le saura jamais. J’en ai marre. Cela va prendre du temps, mais c’est le Tour… Comment cette blessure est-elle arrivée ? On ne sait pas trop exactement. C’est vrai que j’ai reçu un petit coup à l’arrivée à Nîmes (mardi, 16e étape), mais on n’est pas sûr que ce soit ça. J’ai vraiment eu mal dans une relance hier (jeudi), lors de la première descente. Est-ce que je me suis fait une petite déchirure et que cela s’est aggravé au fur et à mesure ? Cela ne pardonne pas », avoue Thibaut Pinot.

Articles liés