Accès direct au contenu

  1. 9h45 Mercato - PSG : Neymar poussé au départ, le clan Mbappé prend position
  2. 9h30 Mercato - PSG : Cette grande annonce sur les coulisses du transfert de Paul Pogba
  3. 9h15 Mercato - PSG : Luis Campos repart à l'attaque pour ce transfert à 40M€
  4. 9h10 Mercato - OM : Longoria est fixé pour ce joueur de l'équipe de France
  5. 9h06 Tour de France - Dopage : Encore une perquisition avant le départ
Cyclisme

Tour de France : La dernière chance d’Alaphilippe

Alors que le Tour de France va débuter dans un peu plus de quinze jours maintenant, Julian Alaphilippe, qui n’a toujours pas accroché un dossard depuis sa lourde chute à Liège Bastogne Liège, sera-t-il au départ ? La stratégie de l’équipe Quick-Step sur le sujet apparaît aujourd’hui relativement claire. Analyse.

Ces dernières heures, Wilfried Peeters, directeur sportif de la Quick-Step Alpha Vinyl Team, a livré quelques éléments d’information sur l’état de Julian Alaphilippe, à quinze jours du départ du Tour de France, avec en toile de fond la question de son éventuelle participation : « Son état va de mieux en mieux, mais pour lui, nous préférons ne pas prendre de décision trop hâtive. Nous ne déciderons que dans une dizaine de jours s'il participe au prochain Tour de France ». Les déclarations de l’un des directeurs sportifs de l’équipe belge est à prendre en considération avec un autre élément, à savoir que le coureur tricolore est inscrit pour le championnat de France, qui se tiendra à une semaine du départ du Tour, et qui constituera son retour à la compétition.

Inscrit au championnat de France, donc…

A partir de là, il n’est trop compliqué de déduire quelle est aujourd’hui la position de la Quick-Step, et probablement celle aussi de Julian Alaphilippe. Ils attendront de voir comment se déroulent les championnats de France pour prendre une décision. Si le coureur se trouve à son aise et affiche un niveau de forme satisfaisant malgré un manque évident de compétition et de rythme, il pourrait être aligné au départ de la Grande Boucle. A l’inverse, si Alaphilippe subit toute la course ou abandonne, la décision pourrait être inverse concernant le Tour. Il y a une quinzaine de jours, le leader de la Quick-Step avait évoqué le sujet de sa participation : « Bien sûr, je ne peux pas encore faire le même travail que tous les gars ici. Chaque jour, je m'améliore et j'espère continuer comme ça, mes blessures ont juste besoin de temps. J'essaie d'être optimiste, mais je sais que je dois prendre mon temps et voir comment se déroule l'entraînement. Si tout continue comme ça, alors l'option du Tour de France reste ouverte. C'est toujours dans mon esprit, mais il est vraiment important de ne rien précipiter, de continuer à parler avec l'équipe médicale avant de décider quand je pourrai courir à nouveau ».

Articles liés