Cyclisme
"Je n’ai pas perdu le Tour de France», lance Pogaçar à Vingegaard

Maillot jaune après une semaine de course, Tadej Pogaçar pensait s’envoler vers un troisième succès sur le Tour de France. Mais en face, Jonas Vingegaard était plus fort et lui a volé le vedette. Une semaine après la fin de cette Grande Boucle, le Slovène a lâché une déclaration surprenante, estimant qu’il n’avait « pas perdu le Tour de France ».

Ultra favori à sa propre succession, Tadej Pogaçar est tombé face à Jonas Vingegaard. Il faut dire que le coureur slovène n’aura pas été épargné sur ce Tour de France… Le Covid a frappé certains de ses coéquipiers, son manager et en face, l’armada de la Jumbo Visma était intouchable. Aux côtés de Jonas Vingegaard, Wout van Aert et Primoz Roglic notamment ont fait un travail monstre pour mettre Pogaçar en difficulté. Et à partir du moment où il a perdu son maillot jaune au col du Granon, le double vainqueur du Tour de France n’aura jamais pu le récupérer.

Jonas Vingegaard était plus fort

Pourtant, Tadej Pogaçar a tout tenté. Sur la troisième semaine, le coureur de l’équipe UAE Emirates a attaqué un nombre incalculable de fois. « Je dois saisir toutes les opportunités et attaquer dès que possible, sur chaque montée. Attaquer de près, de loin, je vais tout essayer. Car j'ai un retard conséquent à rattraper », confiait-il avant le début de la dernière semaine de course. Malgré son dévouement et ses tentatives, Pogaçar n’aura pas réussi à faire trembler Vingegaard, il a même fini par lui céder plus de temps. Cependant, Pogaçar n’aura rien à regretter. 

« J’ai toujours eu le sentiment que je pouvais me battre sur la victoire »

Du côté du Danois, cette victoire sur le Tour de France est la première de sa jeune carrière, de quoi le combler de bonheur. « C’est juste incroyable. J’ai réussi à gagner le Tour. Je suis là avec ma fille, c’est juste incroyable. C’est la plus grande course de l’année. Je ne pouvais pas imaginer la gagner, maintenant c’est fait. J’ai toujours eu le sentiment que je pouvais me battre sur la victoire, mais à Hautacam, j’ai vraiment commencé à y croire. Il y a tellement de gens qui m’ont vu en jaune, j’ai apprécié ces moments. Je remercie tout le monde pour ces trois semaines. Maintenant, je vais aller célébrer ça. Je suis très content de cette victoire », lançait Jonas Vingegaard sur le podium après son sacre. 

Pogaçar « n’a pas perdu le Tour de France » selon lui

De son côté, Tadej Pogaçar s’est satisfait de cette deuxième place. « Gagner le maillot blanc n'était évidemment pas l'objectif. Mais au final, je suis très content de la manière dont s'est déroulé ce Tour de France : je suis très fier d'être numéro 2 et de mes victoires d’étape », expliquait le Slovène juste après l’arrivée aux Champs-Elysées. Une semaine plus tard, avant le départ de la Clasica San Sebastian, Tadej Pogaçar est revenu sur sa Grande Boucle. « Je ne considère pas avoir perdu le Tour de France », assure le double vainqueur de l’épreuve. « Pour moi c’était quand même un Tour positif. Je peux le regarder avec fierté. J'avais une très belle motivation. Terminer deuxième ne me déçoit pas complètement », conclut-il. Reste à savoir ce qu’en pense Jonas Vingegaard

Articles liés