Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme - Tour de France : «Bardet n'était pas assez fort pour lâcher Froome»

Alors que Romain Bardet se retrouve à la deuxième place du classement général du Tour de France à deux jours de l'arrivée à Paris, Eddy Merckx a souligné l'impuissance du Français face à Christopher Froome. 

Malgré les quatre secondes de reprises sur Christopher Froome au sommet de l'Izoard, Romain Bardet est toujours devancé par le grimpeur britannique de 23 secondes. Un écart qui devrait être suffisant au triple vainqueur de la Grande Boucle pour s'imposer de nouveau sur le Tour de France cette année. Même s'il reste le contre-la-montre de samedi pour renverser la tendance, Eddy Merckx a affiché son pessimisme pour le leader de la formation AG2R La Mondiale.

«Ça manque un peu de panache»

Alors que le Tour de France vient de sortir des Alpes, Christopher Froome devrait rester intouchable lors des dernières étapes et ramener le maillot jaune sur les Champs-Elysées ce dimanche. Pour Eddy Merckx, Romain Bardet n'a pas encore le niveau pour remporter la Grande Boucle. «Bien sûr, pour les Français, il y a cinq victoires d’étapes. Par contre, la course a quand même été assez monotone. Vous avez aimé, vous ? Tous les jours, il y a une échappée de 200 km et ils sont rejoints à 10 km de l’arrivée. Si ça vous plaît, tant mieux, mais pas moi. Ça manque un peu de panache. Les leaders n’ont pas disputé une étape pour la victoire en montagne. C’est comme ça… Froome, c’est le vainqueur, celui qui mérite de gagner, mais sans marquer le Tour de son empreinte. Bardet, il a été bon, mais il n’était pas assez fort pour lâcher Froome» a lâché le Cannibale au micro de RMC Sport, visiblement déçu par cette édition du Tour de France.

Articles liés