Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Froome, Thomas… Bernal annonce la couleur pour le prochain Tour de France !

Egan Bernal a annoncé qu’il ne voulait pas servir e coéquipier de luxe pour Christopher Froome et Geraint Thomas et souhaite ajouter un deuxième Tour de France à son palmarès.

Après de longues semaines d’incertitude, le Tour de France devrait bien avoir lieu cette année. Directeur de la course, Christian Prudhomme a annoncé que la Grande boucle se déroulera finalement du 29 août au 20 septembre. Une édition au cours de laquelle la Team INEOS fera encore une fois office de grandissime favori puisqu'elle compte dans ses rangs trois anciens lauréats du Tour de France : Chris Froome (2013, 2015, 2016, 2017), Geraint Thomas (vainqueur en 2018) et le tenant du titre Egan Bernal. Trois leaders qui ont chacun les moyens de remporter la course cycliste. Mais le grimpeur colombien l’assure, il ne servira pas de coéquipier de luxe à Chris Froome et Geraint Thomas. L’objectif du coureur de 23 ans est clair : remporter un deuxième Tour de France.

« Me sacrifier alors que je suis à 100%... Je ne pense pas que je ferai ça »

« Je comprends l'équipe dans cette situation. Pour eux, ça pourrait être intéressant de gagner un cinquième Tour avec Froome, ou un autre avec Thomas. Tous les deux sont britanniques, et INEOS est une équipe britannique, c'est important, donc je pourrais comprendre la position de l'équipe (…) Je comprends aussi la position de Geraint Thomas, qui veut gagner son deuxième Tour. Il a fini 1er et 2e des deux dernières éditions donc il doit vraiment être pris en compte. Je comprends aussi Chris Froome, qui veut gagner son cinquième Tour. Vu tout ce qui lui est arrivé, ce serait pour lui la meilleure manière de revenir. Mais je regarde aussi ma situation. Je suis jeune, j'ai déjà gagné un Tour de France et je ne vais pas laisser passer l'opportunité d'en gagner un deuxième, c'est sûr. Me sacrifier alors que je suis à 100%... Je ne pense pas que je ferai ça, et les autres ne le feront pas non plus (…) Aujourd'hui, même si je suis le champion sortant, je ne peux pas aller voir l'équipe en leur disant que je serai le seul leader parce que, comme je l'ai dit, il y a Froome et Thomas et je comprends la position de l'équipe. Pour le moment, il faut garder son sang-froid, s'entraîner et rester concentré en faisant les choses du mieux possible, puis on ira sur le Tour et tout se mettra en place » a déclaré Egan Bernal dans un entretien à Eurosport et dans des propos rapportés par Cyclisme Actu.

Articles liés